Campagne Stoppons la 5G – Vivons sans danG

Ce n'est qu'avec une détermination de fer que nous pourrons faire une véritable différence pour faire tomber le mur d'indifférence que l'industrie et les gouvernements ont érigé.

Comment soutenir la campagne

Tout d'abord,  nous vous encourageons à vous abonner à notre bulletin d'information, en cliquant sur le bouton ci-dessous, afin de le recevoir – la fréquence d'envoi est aux 4 à 6 semaines, plus quelques alertes occasionnelles. Vous pouvez consulter ICI les numéros déjà publiés.

 

 

 

Des actions vous sont proposées afin de soutenir cette campagne, comme signer la pétition LA 5G À MONTRÉAL : UN G DE TROP! , et aussi nous aider à la faire signer par le maximum de personnes. En plus d'ajouter ainsi votre appui aux efforts en cours pour empêcher que la 5G ne se répande ailleurs au Québec — obtenir un moratoire à Montréal devrait en faciliter l'obtention pour l'ensemble du Québec — sachez qu'un courriel est automatiquement envoyé à la mairesse et à 6 de ses conseillers chaque fois qu'une personne signe la pétition. Cliquer ICI pour lire le message alors envoyé. Si vous désirez poser un geste à titre personnel pour sensibiliser vos élus municipaux à vos préoccupations sur la 5G, vous pouvez utiliser le modèle de lettre disponible ICI où vous pourrez aussi lire d'importantes recommandations sur la manière de les aborder.

Ne manquez pas de prendre connaissance de la Mission, de la Vision Directrice et des Principes directeurs adoptés par le comité organisateur de la campagne provinciale Stoppons la 5G – Vivons sans danG.

 

Si vous souhaitez être à l'origine de la création d'un groupe Stop 5G dans votre ville ou arrondissement, la première chose à faire est de nous écrire à contact@stopponsla5g.cqlpe.ca pour vous assurer qu'il n'y en a pas déjà un (si vous n'en trouvez pas un déjà existant dans la liste ci-après), ou pour savoir quelles autres personnes nous auraient déjà manifesté le désir de faire partie d'un tel groupe local. Nous vous mettrons alors en contact avec elles. Puis, prenez attentivement connaissance de ce qui est proposé plus bas pour entamer la création d'un groupe Stop 5G local

 

Dans notre stratégie visant à sensibiliser et mobiliser le maximum de personnes partout au Québec, ces groupes locaux sont le moyen idéal de réaliser cet objectif. Dix-sept groupes existent déjà ou sont en voie de formation : Stop 5G Montréal – Stop 5G Val David – Stop 5G Sutton –  Stop 5G Magog-Sherbrooke – Stop 5G Brossard – Stop 5G Granby – Stop 5G Rimouski – Stop 5G Dunham –  Stop 5G Bromont Stop 5G Sainte-Adèle – Stop 5G LavalStop 5G Prévost – Stop 5G Repentigny – Stop 5G Verdun. – Stop 5G LongueuilStop 5G Pierrefonds-Roxboro et Stop 5G Boucherville.  Des personnes envisagent d'en former à plusieurs autres endroits.

 

Création d'une page Facebook Stop 5G

Une des premières actions recommandées pour lancer un groupe local est la création d'une page Facebook de groupe public (un groupe privé n'est pas recommandé). Cette formule permet de créer assez rapidement un groupe de plusieurs centaines de personnes intéressées par le sujet dans votre ville ou région, chaque nouveau membre étant invité à aider à en recruter d'autres en invitant ses amis Facebook à en devenir membre à leur tour.

 

En ce qui concerne le contenu à publier au début, il est recommandé de puiser dans le site stopponsla5g.ca (en publiant par exemple un lien vers une des sections du site, puis un autre, etc.) et dans la section Blog qui comporte de nombreux articles utiles à lire pour les gens qui veulent en savoir plus sur la 5G et les menaces à la santé que pose la pollution électromagnétique en général. Il est aussi fortement recommandé d'inviter l'animateur principal du mouvement provincial, Jean Hudon, à devenir administrateur ou éditeur de votre page, afin qu'il puisse y publier régulièrement le contenu riche et varié qu'il crée et publie presque chaque jour sur l'ensemble des pages Facebook de groupes Stop 5G. Ainsi vos membres seront tenus informés en même temps que tous les autres sympathisants du mouvement au Québec des plus récents développements et sujets d'intérêt pour tous.

 

Sachez cependant qu'une page de groupe nécessite un suivi régulier des publications que les membres seront libres d'y faire. Dans les grandes villes, où le nombre de membres peut rapidement dépasser 1000 personnes pour une page de groupe, il peut être préférable de créer plutôt une page publique de type entreprise (l'option Organisme sans but lucratif y est offerte) sur laquelle uniquement le ou les administrateurs et éditeurs ont la permission de publier du contenu, les abonnés étant bien sûr libres de publier leurs commentaires, ce qui nécessite aussi un suivi régulier et une modération au besoin. Cette formule est moins exigeante en terme de suivi à faire, mais il faut généralement plusieurs mois et beaucoup d'efforts de promotion par courriel pour y attirer à peine quelques centaines d'abonnés. L'impact en terme de visibilité des publications dans le fil d'actualité des abonnés y est de beaucoup inférieur à celui possible avec une page de groupe publique. Facebook ne distribue chaque nouvelle publication que dans un très faible pourcentage des fils d'actualité des abonnés des pages de ce genre. C'est pourquoi nous recommandons dans les villes de moins de 500 000 habitants de toujours commencer par une page de groupe publique et, si la gestion des publications des membres devient trop lourde à faire, de modifier plus tard au besoin les paramètres pour que seuls les administrateurs ou éditeurs de la page soient autorisés à publier du contenu – les membres pouvant quand même alors continuer à publier ce qu'ils veulent dans les commentaires, pourvu qu'ils respectent les règles. 

 

Comme il est important de préciser le type de contenu et de comportement acceptables sur votre page de groupe et ce qui ne l'est pas, sous peine de suppression des contenus indésirables ou de bannissement des personnes au comportement inacceptable, des règles de fonctionnement ont été formulées, à la lumière de l'expérience acquise parmi les premières pages de groupes Facebook publiques du mouvement Stop 5G. Il est fortement recommandé de les utiliser telles quelles en les publiant dans la section Description de la page, en invitant tous les nouveaux membres à les consulter avant de commencer à publier ou partage des choses sur la page, et en y référant au besoin les membres ne s'y conformant pas. Quand les choses sont claires dès le départ, tout est beaucoup plus simple et facile à gérer.  La première partie proposée, décrivant votre groupe (sous Description), peut bien sûr être remaniée pour refléter comment vous et/ou les membres de votre groupe préférez en présenter les objectifs au public

 

Il vous suffit de copier et coller le texte des RÈGLES À SUIVRE AU SEIN DE CE GROUPE dans la section Description de votre page Facebook, une fois celle-ci créée. S'il vous faut en publier également une version anglaise, étant donné que Facebook limite la longueur du contenu dans la section Description, vous pourrez ajouter via les Paramètres une section Fichiers (dans la colonne de gauche, sous À propos) et y placer un fichier pdf avec la version anglaise et ensuite placer un lien y menant dès le début de votre Description (The following is available in English at xxxxxx).

Obtention d'une résolution municipale

Une des missions importantes confiées aux groupes Stop 5G locaux est l'obtention d'une résolution de leurs élus municipaux (ou de ceux de leur arrondissement dans le cas de Montréal) en faveur des demandes formulées dans l'Appel urgent au gouvernement du Canada — diffusé pour la première fois le 24 avril à travers l'ensemble du Canada dans le cadre d'un courriel-o-thon — English version — qui visait à inviter des milliers de Canadiens à demander à tous les députés fédéraux d'en prendre connaissance et d'y répondre en temps opportun. Tous ces députés l'ont reçu.

 

Il est important pour les groupes désirant solliciter l'appui de leur élus municipaux de bien lire ce qui est expliqué ci-après et de suivre les étapes proposées. Toute précipitation à cet égard est fortement déconseillée. 

 

Vous pourrez avoir besoin de matériel (feuillet d'information, etc) pour informer les gens de votre municipalité de l'existence de votre groupe et des enjeux qui le préoccupent. Vous trouverez ICI du matériel créé à l'intention des groupes Stop 5G locaux et de quiconque en a besoin, dont un feuillet d'information prêt à photocopier, un document sur les impacts de la 5G en 7 questions/réponses, des affiches pour les manifs et un logo pour macarons et pour la photo de profil de votre page Facebook. Un modèle de pétition sera disponible ici sous peu afin de sensibiliser les résidents de votre municipalité et de rallier leur appui à l'adoption d'une résolution municipale (voir le modèle recommandé ci-après). Un autre moyen qui peut s'avérer fort utile consiste à offrir aux citoyens venant assister à une conférence d'information ou à une présentation d'un documentaire de co-signer avant de partir cette lettre publique (à adapter) que vous pourrez ensuite remettre à votre maire ou mairesse afin de démontrer que de nombreuses personnes appuient votre démarche. C'est une forme de pétition. Il faut prévoir du temps dans votre événement pour la lire à tous, afin que les gens sachent ce qu'ils vont signer. Vous pouvez aussi proposer aux membres de votre page Facebook de l'imprimer (vous devez l'adapter au préalable et la rendre disponible dans la section Fichiers) et de la poster en leur nom personnel à la mairie.

Vous devez ABSOLUMENT lire le document Recommandations pour réussir à obtenir l’adoption d’une résolution municipale en appui à nos demandes et suivre dans toute la mesure du possible les étapes recommandées. Lorsque vous et les autres membres de votre groupe estimerez être prêts à contacter vos élus municipaux, selon ce qui est indiqué dans le document cité ci-dessus, nous vous recommandons d'utiliser la lettre de présentation sur la 5G à l'intention des conseils municipaux qui est offerte ICI. Puis, lorsque leur compréhension des enjeux sera suffisante ou lorsqu'ils vous en feront la demande, proposez-le ce modèle de résolution à adopter, afin qu'ils puissent notamment se prononcer en faveur d'un moratoire sur le déploiement de la 5G au Canada. Cinq municipalités ont déjà adopté une résolution à ce sujet au Québec, comme on peut le voir dans cette Liste des appuis municipaux reçus en date du 8 juin 2020. Notez que le modèle de résolution adopté par 4 d'entre elles n'est plus approprié et ne doit donc pas être recommandé. À ce jour, seule la municipalité de Canton de Lingwick a adopté une résolution fondée en grande partie sur le modèle proposé ci-haut que nous recommandons désormais.

Un manuel d'organisation réunissant ce qui précède sera prochainement mis à la disposition des personnes intéressées à former un groupe local afin d'offrir des conseils pratiques sur la façon d'y parvenir et sur le mode de fonctionnement à favoriser et les actions que de tels groupes peuvent poser localement, mais déjà l'essentiel des étapes à suivre est décrit ci-haut. En complément, vous devriez également consulter le 3e bulletin, dans la partie intitulée FORMATION DE GROUPES STOP 5G LOCAL ET ACTIONS À POSER

* * * * * *

Si vous ne souhaitez pas être à l'origine de la création d'un groupe Stop 5G local, mais aimeriez vous joindre à un groupe existant ou être invité-e à la réunion de fondation d'un nouveau groupe, là où vous habitez, écrivez-nous à contact@stopponsla5g.cqlpe.ca pour nous l'indiquer, en vous assurant de nous préciser votre ville ou arrondissement de résidence, et nous vous mettrons en contact avec un tel groupe dès que possible. 

Nous ne saurions trop insister sur l'importance de nous soutenir par un don. Nous avons déjà encouru plusieurs dépenses — au total 1857.78 $ — et nous avons en caisse 657.63 $ en date du 8 novembre 2020. Nous aurons éventuellement d'autres dépenses à faire puisque nous entendons bien avoir un impact important afin de réaliser notre objectif principal qui est de stopper la 5G au Québec. Donnez-nous les moyens d'agir face à une des industries les plus profitables au mondeVous pouvez faire un don par carte de crédit en cliquant sur le bouton ci-dessous. Veuillez noter qu'il suffit de taper dans l'espace à côté de la mention "PRIX" le montant en dollars et en cents que vous désirez donner (par exemple $ 25.00 $ ou $ 50.00) et cela se reflétera dans le total indiqué. Puis, vous cliquez sur Check-out pour effectuer la transaction. Un accusé de réception et nos remerciements vous seront envoyés, habituellement la journée même. Cliquer ICI pour avoir des informations sur le système de paiement en ligne choisi pour recevoir des dons.

 

 

 

 

Vous pouvez également poster un chèque pour soutenir la campagne. Notez bien que celui-ci doit être libellé au nom suivant : CQLPE, soit l'acronyme de la Coalition québécoise de lutte contre la pollution électromagnétique qui parraine la campagne. Votre chèque, mandat-poste ou don en argent comptant, doit être posté à Campagne Stoppons la 5G, 50 Chemin des Plateaux, L'Anse-Saint-Jean, Qc, G0V 1J0. Un compte bancaire à 2 signataires créé en 2012 au nom de la CQLPE est utilisé pour administrer les fonds recueillis. Un rapport annuel détaillant l'utilisation des fonds reçus sera disponible sur demande à compter d'octobre 2020.

Ceci vous donne une bonne idée de ce qui a été fait à ce jour

Manifestement, nous allons avoir besoin de la collaboration de beaucoup de monde pour réaliser les objectifs que nous nous sommes fixés et il va falloir faire preuve de patience et de persévérance pour les atteindre. Comme la plupart de nos concitoyens sont presque tous de grands utilisateurs des technologies de communication mobiles, en sont devenus dépendants et sont fort mal informés des risques qu'ils courent et font courir à leurs proches en utilisant leurs appareils sans fil, et comme les moyens à notre disposition sont limités et faibles comparativement aux millions investis en publicité chaque année par les fabriquants d'appareils dit «intelligents» et par les entreprises de télécommunications pour vanter leurs produits et services, le défi à relever est considérable. Toutefois, comme aucun autre groupe organisé n'existe au Québec pour réaliser un tel mandat, avec un accent particulier sur la 5G, nous espérons pouvoir susciter une mobilisation importante qui, avec le temps, devrait pouvoir donner des fruits..

Nous bénéficions d'un nombre important de sources d'informations de qualité et de l'exemple de plusieurs autres groupes en Europe (en Suisse surtout) et aux États-Unis qui s'affairent déjà à sensibiliser et à mobiliser la population sur les divers enjeux entourant la 5G – et ils sont nombreux! Cela ressemble un peu à la situation qui prévalait au moment où nous avons lancé la bataille contre les compteurs "intelligents" en 2011. De nombreux sites Web et groupes aux États-Unis et au Canada, où le déploiement avait débuté plus tôt, nous avaient déjà pavé la voie. Il en est de même aujourd'hui. Ce site Web offre une information diversifiée et pertinente en français  (une section anglaise sera bientôt créée) afin de réunir en un même endroit des informations éparpillées aux quatre coins du Web. Nous fournissons régulièrement des informations, via notre bulletin mensuel, sur la manière dont cette campagne se déploiera. Le comité organisateur a tenu jusqu'ici 8 réunions.

Nous vous recommandons enfin cette vidéo fort instructive réalisée par Emmanuel Lavigne du groupe STOP 5G Val David – le premier groupe opposé à la 5G formé au Québec avant même que ne soit conçu ce projet de campagne québécoise de sensibilisation au sujet de la 5G – afin de promouvoir la présentation du film Génération Zappée à l'église de Val-David ayant eu lieu le 15 octobre 2019. À regarder aussi cette entrevue riche en informations utiles et en sages conseils pour se protéger et cette conférence donnée par le Dr Paul Héroux et Stéphane Bélainsky à Val David à l'été 2019.