Il y a un important choix à faire...

et c'est à nous qu'il revient de le faire !

Pour résumer et simplifier, deux options, deux routes très différentes s'offrent à nous : ou bien nous continuons à foncer tête baissée vers un avenir pensé par et pour les grandes entreprises au service du grand capital, avec la bénédiction inconditionnelle des gouvernements qui, pour l'essentiel, sont sous leur contrôle, ou bien nous cessons de nous leurrer sur leurs prétendues bonnes intentions à notre égard, et nous définissons nous-mêmes le genre d'avenir que nous voulons avoir et léguer à nos enfants.

La triade 5G/IdO/IA nous mène tout droit à un avenir dystopique de surveillance intégrale où l'humain deviendra subordonné, visiblement ou subtilement, aux machines intelligentes et à ceux qui les créent et les contrôlent à l'insu de tous... jusqu'au jour où ils en perdront le contrôle. Tous les signes annonciateurs de ce qui arrivera – si nous les laissons faire – sont déjà clairement perceptibles pour qui veut bien les voir.

« L’autoritarisme numérique n’est pas, hélas, de la fantaisie dystopique, mais d’une réalité émergente. »

– Boris Jonhson - Tiré de son discours aux Nations unies le 24 septembre 2019

 

Un tel avenir n'est pas inévitable. Nous avons encore le pouvoir de choisir une autre voie, et stopper la 5G, exiger un moratoire à son déploiement jusqu'à ce que nous l'obtenions, constitue le meilleur, et sans doute le seul moyen de nous donner le temps nécessaire pour choisir collectivement à quoi nous voulons que notre avenir ressemble. 

C'est pourquoi, à l'instar d'autres groupes activement impliqués dans le combat contre la 5G ailleurs dans le monde, nous reconnaissons l'urgente nécessité de lancer un vaste débat public afin que chacun de nous ait son mot à dire sur le choix que nous demandons d'avoir entre ces deux chemins nous entraînant chacun vers un avenir très différent.

« Force est de constater que, dans de nombreux domaines, les technologies de la communication sans fil et du numérique ont déjà des impacts qui n'ont rien de virtuel : risques pour la santé physique et mentale, hyper-connexion dans le monde du travail et chez les jeunes, sols, paysage et écosystèmes impactés, facture énergétique grandissante, gaspillage de ressources, risques du big data sur les libertés, poids des lobbies sur la science et les politiques publiques...

La 5G, programme pharaonique de plusieurs milliards d'euros, qui vise à communiquer avec tout (internet des objets, mobilité des robots...), partout, tout le temps et sans limite – selon les termes du think thank « Idate Digiworld » – conduit inéluctablement à aggraver cet état de fait. Son déploiement se fait à marche forcée, dans la plus grande précipitation, sans qu'aucune évaluation sanitaire ni aucun débat démocratique sur les effets de cette technologie sur nos sociétés n'aient pu être menés. 

A l'heure où l'humanité est confrontée à des défis majeurs à relever - dérèglement climatique, sixième crise d'extinction de la biodiversité, épidémie mondiale de maladies chroniques, tensions sur les ressources en eau, en métaux rares, en énergie – développer un programme qui modifiera durablement l'environnement électromagnétique de la planète, les interactions homme-machine et le fonctionnement global de notre société, ne peut être imaginé sans une réflexion et un débat citoyen approfondis. »

– Tiré de Les associations appellent à un moratoire sur le développement de la 5G

Nous avons chacun-e un rôle à jouer pour susciter cet indispensable débat

Nous allons bientôt proposer ici comment nous envisageons susciter ce débat de société. Entre-temps, nous vous invitons à entamer votre propre réflexion sur ce vaste sujet et à noter les idées qui pourront vous venir. Elles pourront servir en temps opportun à contribuer à définir le genre d'avenir que nous voulons pour nous-mêmes et pour nos enfants.

« En réalité, les souvenirs que nous aimons le plus, les liens qui font de nous qui nous sommes, qui composent nos familles, qui forment nos communautés, sont contrôlés par des personnes qui ne nous voient même pas comme des clients, parce que nous ne les payons pas. Les gouvernements, les annonceurs, les autres groupes, tels sont leurs clients. Nous sommes le produit. »

 

- Edward Snowden – Tiré et traduit de Private Contractors Play Key Role in U.S. Intelligence’s “Creeping Authoritarianism”

 

« Mais, au bout du compte, nous vivons de plus en plus à une époque où, qu’il s’agisse des gouvernements ou de Google et de Facebook, les institutions les plus puissantes du monde sont de plus en plus capables de dissimuler leurs comportements et, en même temps, elles en savent davantage sur nous, nos familles, nos communautés et nos sociétés que n’importe quel gouvernement par le passé. »

 

- Edward Snowden – Tiré et traduit de Edward Snowden Condemns Trump’s Mistreatment of Whistleblower Who Exposed Ukraine Scandal

Description de la vidéo suivante

 

Les entreprises de télécommunication se dépêchent actuellement à déployer la technologie du réseau cellulaire de cinquième génération. Mais le monde de la 5G sera un monde où tous les objets seront reliés et communiqueront constamment des données les uns aux autres. La sombre vérité est que le développement des réseaux 5G et des divers appareils connectés qui feront partie de l’infrastructure mondiale des villes intelligentes représente la plus grande menace à la liberté de toute l’histoire de l’humanité.

Transcription anglaise et sources