Bulletin #10: Bilan de l'Appel pour un moratoire sur l'expansion de la 5G et+



Bonjour à toutes et tous,


J'ai pensé que plusieurs d'entre vous aimeraient savoir quel fut le résultat de notre Appel pour un moratoire sur l'expansion de la 5G lancé le 31 août dernier par courriel et sur Facebook ICI et ICI. C'est l'objet principal de ce 10e bulletin. J'en profite également pour vous transmettre (plus bas) une invitation de la co-réalisatrice du film Prisons sans barreaux à voir ou revoir ce documentaire en salle à Montréal, un nouveau livre sur la 5G recommandé à votre attention, ainsi qu'un webinaireFormation sur les champs électromagnétiques — qu'André Fauteux va offrir le 1er octobre, et enfin diverses autres nouvelles et publications dignes de mention.


Une des choses que je désire aussi porter à votre attention est la lettre que j'ai soumise à Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE) pour exprimer sans la moindre ambiguïté mon opposition à ce que le gouvernement planifie de faire en 2024, soit mettre aux enchères des licences concernant le spectre dans les bandes de 26, 28 et 38 GHz — les fréquences millimétriques dont on sait que les impacts sur les humains, la faune et la flore risquent d'être rien de moins que catastrophiques, une fois leur utilisation devenue généralisée avec le déploiement en cours de centaines de milliers de nouvelles antennes microcellulaires à faisceaux focalisés. Un bref extrait de ma lettre est fourni plus bas de même que des extraits de huit autres lettres détaillées envoyées à ISED, ceci afin de vous donner une bonne idée de la diversité des arguments avancés pour s'opposer à la décision — pratiquement inévitable — d'infliger les impacts des fréquences millimétriques à tous les Canadiens.

La plupart des autres lettres (environ une centaine en tout si l'on se fie au nombre de personnes nous en ayant fait suivre une copie) correspondaient au modèle de soumission original que nous proposions, avec des ajouts personnels mineurs comme nous le suggérions. Les personnes ont fréquemment fait référence à l'électrohypersensibilité, et parfois à des questions environnementales (abeilles, oiseaux...) dans leurs commentaires. Certaines personnes ont copié de longues sections du matériel mis en ligne ICI pour cette campagne.

Pour autant que nous le sachions, le ministère ISED n'a pas encore publié sur son site Web tous les commentaires soumis (le lien apparaîtra ICI quand ce sera le cas), comme il l'a fait pour la consultation précédente en 2017 sur l'autorisation de l'utilisation des ondes millimétriques au Canada... qu'il a autorisée même si 100 % des 246 soumissions du public et des ONG étaient fermement contre. Comme on peut le voir ICI, une occasion nous sera offerte pour répondre avant le 8 novembre aux commentaires qu'ISED a reçus, et nous (les personnes ayant préparé la Déclaration conjointe) comptons bien en profiter pour tenter une dernière fois de ralentir le «rouleau compresseur» du fédéral.

Alors bonne lecture, si le cœur vous en dit ;-)


Jean Hudon


Coordonnateur de la campagne provinciale Stoppons la 5G – Vivons sans danG

https://www.stopponsla5g.ca

Co-rédacteur de l’Appel à suspendre la 5G

https://www.appel5gappeal.ca/fr/

Co-fondateur et webmestre de la Coalition québécoise de lutte contre la pollution électromagnétique

https://cqlpe.ca

On vous a fait suivre ce bulletin et vous aimeriez vous y abonner ? Il faut pour cela cliquer sur le bouton Abonnement à www.stopponsla5g.ca/campagne

* * * * * * *


1. Extraits de neuf lettres soumises à ISED

« La présente proposition pose des risques prévisibles et inacceptables pour la santé humaine et environnementale, et ni Santé Canada ni Innovation, Sciences et Développement économique Canada n'ont fourni une base scientifique complète pour conclure qu'aucun préjudice ne découlera du déploiement de la 5G, en utilisant le spectre des 26, 28 et 38 GHz et les applications connexes. Alors que des recherches limitées indiquent des risques biologiques avec le déploiement de nouvelles fréquences, ces fréquences plus élevées permettront une utilisation beaucoup plus importante d'autres fréquences déjà utilisées de longue date, pour lesquelles il existe des preuves solides de risques pour l'homme et l'environnement. Il n'existe également que peu ou pas de recherches sur les effets de l'exposition combinée à de nombreuses formes d'ondes, qui seront rencontrées simultanément avec des technologies de plus en plus complexes. » - Tiré et traduit de la lettre soumise à ISED par Prevent Cancer Now que vous pouvez lire à https://preventcancernow.ca/wp-content/uploads/2022/09/PCNsubmission-ISED-5Gauction-Sept2022.pdf


* * * « Les politiciens qui choisissent obstinément d'ignorer les appels à plus de prudence et de diligence raisonnables concernant notre santé et celle de la nature le font de plus en plus à leurs risques et périls au plan politique. À un moment donné, la marée d'ignorance aveugle concernant les impacts des rayonnements RF sur nous tous et sur l'environnement se transformera en colère et en mécontentement, et comme pour le tabac, l'amiante et d'innombrables autres pratiques à courte vue, il deviendra socialement inacceptable de polluer chaque recoin de nos maisons et de nos villes avec un contaminant invisible et furtif au-delà de certains seuils véritablement protecteurs de la santé régis par des règles et des réglementations rigoureuses. ... lorsque le nombre de personnes mutilées et tuées par les rayonnements radioélectriques deviendra intolérable, tous les fabricants recevront l'ordre de ne commercialiser que des appareils sans fil dotés de dispositifs de sécurité intégrés qui minimiseront considérablement l'exposition de chacun, et les gens apprendront à utiliser prudemment leurs appareils sans fil, afin de réduire leur exposition et celle de leur entourage. Les empires des télécommunications seront soumis à une réglementation stricte, la puissance d’émission de leurs équipements sera constamment surveillée en temps réel, et de lourdes amendes leur seront infligées, ou leur licence leur sera retirée, s'ils enfreignent délibérément les règles. Ce moment viendra, soyez-en sûrs, à cause des décisions moralement aveugles que l'establishment politique d'Ottawa continue de prendre. » - Tiré de la traduction française de mes commentaires à ISED, que vous pouvez lire à https://www.cqlpe.ca/pdf/Commentaires_de_Jean_Hudon_a_ISED_Re_SPB-001-22.pdf Version original anglaise : https://www.cqlpe.ca/pdf/Comments_from_Jean_Hudon_re_SPB-001-22.pdf Quelques commentaires sur ma lettre : Même s'il y a en complément de celle-ci une longue liste d'études scientifiques, je tenais à sortir pour une fois des sentiers battus et rebattus de l'argumentaire fondé principalement sur la science. Et je ne voulais pas non plus adopter un ton accusateur ni trop revendicateur, mais aborder le sujet sous l'angle des implications morales et simplement m'en tenir à un scénario possible sur l'éventuelle fin du déni gouvernemental, en me basant sur des situations plus ou moins similaires dans le passé. Bref, j'espère que celles et ceux qui liront cela pourront ainsi jeter un regard neuf sur l'orientation adoptée par notre société en ce domaine.


Je crois que si nous voulons arriver un jour prochain à ralentir la tendance TRÈS forte du recours de plus en plus exclusif au sans fil pour des milliers d'applications — ce que nous n'arriverons sans doute jamais à stopper — et obtenir de Santé canada et d'ISED des lignes directrices plus respectueuses de la fragilité des organismes vivants aux effets pervers à long terme des rayonnements aux caractéristiques incompatibles avec le vivant, il va nous falloir avant tout créer un mouvement social de forte conscientisation sociale à l'égard des impacts négatifs très destructeurs du tissu familial et social que le fait de devenir physiquement intolérants à cette pollution implique. Nous devons faire en sorte que le maximum de gens adoptent des comportements plus sécuritaires et socialement responsables. Ce n'est qu'ainsi, lorsque le mouvement vers un usage sensé et prudent des technologies sans fil aura atteint un seuil critique d'adoption dans toutes les tranches d'âges et couches sociales, que les politiciens comprendront qu'il est tout à leur avantage de suivre le mouvement.


Ainsi en a-t-il toujours été en de nombreux domaines comme la répression du tabagisme ou la légalisation de l'alcool et du pot (aucun exemple n'est parfait !), où ce sont les comportements sociaux qui ont évolué, soutenus parfois par des campagnes de sensibilisation et motivés par le constat d'échec des approches antérieures, et qui ont permis aux gouvernements de changer la donne au plan légal et/ou réglementaire. Il est très rare que le politique précède la volonté collective.


* * *


« Des enquêtes menées dans plusieurs pays entre 1998 et 2007 ont permis d'estimer que 3 à 13 % de la population ressentent des symptômes d'électrohypersensibilité (EHS) à proximité des dispositifs émetteurs et des infrastructures (tours d'antennes) des réseaux cellulaires. À l'exception d'un petit pourcentage de personnes électrosensibles souffrant de lésions permanentes, la plupart des personnes souffrant d'EHS déclarent que leurs symptômes s'atténuent, voire disparaissent complètement, en l'absence de sources émettrices de RF (appareils sans fil et systèmes de réseaux sans fil).


Selon la directrice médicale de l'Environmental Clinic du Women's College Hospital de Toronto, on estime que 3 à 5 % des Canadiens (soit près de 1,8 million de personnes) sont modérément ou gravement touchés par la pollution électromagnétique. Les symptômes peuvent réduire brusquement et radicalement la qualité de vie des personnes handicapées par leur exposition aux rayonnements sans fil. Ce pourcentage est plus élevé que celui des allergies aux arachides (2,7 %). On estime que 1 à 2 % des personnes concernées sont gravement handicapées. La mauvaise santé entraîne le chômage, plus de prestations d'aide sociale à verser, la perte de recettes fiscales, l'augmentation des frais de garde d'enfants et des besoins en éducation spécialisée. »


- Tiré et traduit d'un document de 20 pages soumis par Shelley Wright, directrice de l'organisme Canadian Educators for Safe Technology, que vous pouvez lire à https://www.cqlpe.ca/pdf/CE4ST_ISED_mmWave_Submission_Sept2022.pdf.

Elle y aborbe de nombreux aspects, dont notamment celui des impacts négatifs des rayonnements sans fil sur les élèves, menacés par les niveaux élevés d'électropollution en milieu scolaire. Elle écrit notamment (traduction) : « Ajouter des ondes millimétriques créera d'importants obstacles pour les personnes souffrant d'un handicap électromagnétique et empêchera cette cohorte d'enfants et d'adultes de participer pleinement à la société. Comme pour de nombreux types d'aménagements et de conceptions pour les personnes handicapées, la prévention et l'élimination de ces obstacles serait à l'avantage de tout le monde. »


* * *


« Il me paraît évident que le sujet des RF et micro-ondes est très controversé partout dans le monde et que les études (nombreuses et fiables) démontrent des effets indésirables sur la santé. Le nombre de gens devenu hypersensibles ne cesse de croitre et je le vois dans mon travail car beaucoup de clients nous appellent pour recâbler leur maison en filage réseau suite à des problèmes de santé apparus après l’installation des puissants WIFI venant des grandes sociétés de télécommunication et câblodistributeurs dans leurs résidences. Beaucoup témoignent qu’une fois le WIFI remplacé par du câblage réseau, ils recommencent à dormir, se sentent plus calmes et disent enfin adieux aux maux de tête récurrents. Chaque citoyen devrait être en mesure de choisir à quoi il s’expose et ne pas être agressé chez-eux par des entreprises insensibles.


Comme il y a maintenant une minorité visible de gens vivant avec des handicaps causés par les technologies sans fil et représentés au Canada par de nombreuses associations comme C4ST et Rassemblement Électrosensibilité Québec, vous avez le devoir de faire cesser ce déploiement qui risque d’aggraver leur situation et d’engendrer des millions d’autres victimes. L’avenir agréable ou très médiocre de vos enfants et citoyens dépendra de votre décision actuelle. »

- Tiré de la lettre de José Levesque, vice-président du Rassemblement Électrosensibilité Québec (RESQ) que vous pouvez lire à https://www.cqlpe.ca/pdf/JLevesque_Demande_moratoire_5G.pdf

* * *


« En y rajoutant les ondes millimétriques, la technologie 5G va au bas mot tripler le niveau de rayonnement auquel nous serons tous exposés 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Côté environnement, le Haut Conseil pour le Climat européen nous indique que la 5G augmenterait de 18 à 44 % les émissions de gaz à effet de serre du numérique. Couplé à l’usage des pesticides et au changement climatique, le rayonnement électromagnétique est un cofacteur du déclin dramatique des insectes pollinisateurs. En Europe, quatre-vingt pour cent des colonies d’abeilles ont déjà disparu. Pourtant quatre-vingt pour cent des espèces végétales dépendent de leur pollinisation.

... Pourtant cette libération du spectre des ondes millimétriques se fait sans qu’aucune étude n’ait démontré que cette technologie est sans danger pour les humains et l’environnement. Son déploiement est donc un jeu de roulette russe où nous servons de cobayes à notre insu, en violation de nos droits les plus fondamentaux tels que définis par le code de Nuremberg. Tout ça pour les profits de l’industrie du sans-fil, au détriment des coûts de santé et d’environnement. En terminant, est-ce rêver en couleur que d’espérer que notre gouvernement cesse de tourner le dos à la science, applique le principe de précaution et permette aux Canadiens de bénéficier d’Internet et des technologies sans fil de façon sécuritaire, en accordant une attention prioritaire aux garderies, aux écoles, aux femmes enceintes et aux personnes âgées ? »

- Tiré de la lettre de Pascal Gélinas, documentariste, et de la Dre Louise Vandelac que vous pouvez lire à https://www.cqlpe.ca/pdf/Gelinas_Vandelac_moratoire.pdf


* * *

« Le syndrome des micro-ondes qui n’était réservé qu’aux gardiens de radar est maintenant une maladie environnementale observée chez différents corps d’emploi. J’étais enseignante et je suis à la retraite depuis 3 ans. Je dois composer avec cet état. L’équilibre environnemental que j’avais réussi à établir au cours des dernières années ne tient plus. Je suis exposée présentement à des niveaux de rayonnement sans fil (rayonnements électromagnétiques de radiofréquences, REM-RF) qui affectent ma santé physique et intellectuelle. J’observe des difficultés à me concentrer, une perte de ma capacité à représenter au niveau spatial mon environnement (mon repérage est affecté). Les ondes sont un quintillion (10 exposant 18) de fois plus élevés que le rayonnement ambiant naturel. Depuis 2 semaines, l’augmentation des antennes au cours des deux dernières années dans mon environnement crée une situation m’obligeant à envisager devoir m’extraire de la maison acquise il y a deux ans à Dolbeau, ville où seulement 2 antennes existaient en 2020. J’en compte 12 en ce jour du 5 septembre 2022.

Pour vous, ce ne sont que des mots, et en fermant ce courriel, vous reprendrez votre vie normalement. Pour ma famille, mes amis et moi c’est un drame. Une catastrophe sans issue. Où puis-je m’installer sans craindre qu’une nouvelle antenne pousse autour de ma maison ? La situation ne trouve même pas reconnaissance sociale car les méfaits des ondes sur la santé des humains sont occultés et les médecins, s’ils s’y intéressent, sont passibles de perdre leur droit d’exercer. J’ai parlé de ma situation à des médecins, des politiciens fédéral, sénateurs, Santé Canada... tous restent sans voix. Pourtant, pour moi, la présence excessive des ondes dans l’environnement m’empoissonne à un point tel que présentement mon autonomie est menacée. Les personnes comme moi, électrosensibles, se retrouvent dans une impasse. Où la société qui semble se développer autour des technologies cellulaires et de la 5G a-t-elle prévu nous remiser ? »

- Tiré de la lettre d'Odette Guay que vous pouvez lire à https://www.cqlpe.ca/pdf/Commentaire_Odette_Guay_A_Ised_SPB-001-22.pdf


* * *


« De nombreux organismes qui regroupent des personnes souffrant d’électrohypersensibilité exigent la révision des normes de ces émissions pulsées et polarisées qui détruisent l’ADN, endommagent les membranes cellulaires, diminuent la fertilité, accroissent les radicaux libres, entravent le fonctionnement des systèmes enzymatiques, immunitaires, de reproduction, de régénération cellulaire, etc. Par ailleurs, des centaines d’études relient l’augmentation effrénée des rayonnements électromagnétiques à la hausse entre autres des cas de maladies d’Alzheimer, de Parkinson, de sclérose latérale amyotrophique, d’autisme, de TDAH, diabète, dépression, maladies neuro-dégénératives et neuropsychiatriques. La nature souffre des émissions d’ondes pulsées et polarisées qui n’ont rien à voir avec le champ électromagnétique terrestre, lequel est essentiel au bon fonctionnement de toute cellule vivante, qu’elle soit humaine, animale ou végétale. Des milliers de médecins et scientifiques de plusieurs pays réclament un moratoire sur la libération du spectre des bandes 26, 28 et 38 GHz. Selon leurs études sur des animaux, cette technologie va augmenter les cas de cancer de la peau, cancer du cerveau de même que les maladies oculaires (cataractes, glaucome, dégénérescence maculaire). »

- Tiré de la lettre de Sylvie Robitaille, au nom du RESQ que vous pouvez lire à https://www.cqlpe.ca/pdf/ISDE-RESQ-opposition.pdf

* * *


« Dans le monde, des jugements de tribunaux, de plus en plus nombreux, ont tranché en faveur de la prudence et ont arrêté le déploiement des antennes relais. Récemment, une décision juridique importante au Royaume-Uni permet à une jeune adolescente atteinte d’électrohypersensibilité (EHS) d’avoir le droit de ne plus être exposée au rayonnement sans fil. Une décision qui reconnait en quelque sorte l’électrohypersensibilité en tant que maladie. L'ensemble de la communauté scientifique mondiale doit être entendue. Pas seulement celle ayant un lien d'intérêt avec l'industrie. Que les citoyens entendent les résultats d'études effectuées par des scientifiques qui n'ont aucun intérêt financier ou autre, avec les industries de technologies sans-fil. Une science indépendante de conflits d'intérêt devient la priorité politique, car il s'agit de notre santé. »

- Tiré de la lettre de Connexion-U que vous pouvez lire à https://www.cqlpe.ca/pdf/Lettre_de_Connexion_U_au_gouvernement.pdf

* * *


« Je parle au nom de toute ma famille, car chacun d'entre nous est extrêmement préoccupé par le risque grave que le spectre d'ondes millimétriques poserait pour la santé des Canadiens, et nous sommes tous opposés aux plans proposés par sa libération. S'il vous plaît, à moins que et jusqu'à ce que la protection de la santé et la sécurité des Canadiens et de l'environnement puissent être assurée, faites ce qui est juste, arrêtez la libération du spectre des ondes millimétriques qui soutiendrait les technologies 5G, et instaurez un moratoire à cet égard et sur toute autre mise aux enchères. ... Nous espérons que vous êtes de bonne foi dans votre examen de cette question cruciale, et que vous vous abstiendrez de libérer le spectre des ondes millimétriques et d'encourager le déploiement des technologies 5G, actions qui contreviendraient aux principes de la Charte numérique du Canada. » - Tiré et traduit d'un commentaire soumis par Anneliese Schultz

* * * * * * *

2. Voici une invitation reçue de Nicole Giguère, co-réalisatrice du documentaire Prisons sans barreaux


PRISONS SANS BARREAUX Chroniques de l’hypersensibilité environnementale Dès le 16 septembre à la Cinémathèque québécoise

Long métrage documentaire écrit et réalisé par Nicole Giguère et Isabelle Hayeur


Bonne nouvelle: il y aura 4 projections de notre documentaire PRISONS SANS BARREAUX à la Cinémathèque québécoise à partir du 16 Septembre! Une belle occasion de le voir ou le revoir! Je vous invite aussi à partager l'info dans vos réseaux! Comme vous le savez, ce film que j'ai co-réalisé avec Isabelle Hayeur a été lancé en salles à la fin février 2020, à Montréal, Québec et Trois-Rivières. Nous devions ensuite le présenter un peu partout au Québec et dans plusieurs Festivals, mais tout a été annulé pour cause de pandémie. La distribution du film a repris cette année, et nous sommes heureuses de pouvoir maintenant le présenter sur grand écran à la Cinémathèque! https://www.cinematheque.qc.ca/fr/cinema/prisons-sans-barreaux/ Voici l'horaire des projections. qui seront suivies de discussions avec nous et différents experts invités, dont le Dr. Paul Héroux, Stéphane Bélainsky et Louise Vandelac.

Vendredi 16 septembre à 18h00 Dimanche 18 septembre à 15h00 Mardi 20 septembre à 17h30 Jeudi 22 septembre à 18h00 Il y a aussi un événement FB: https://fb.me/e/2PmcSui1b Et voici la bande-annonce du film: https://vimeo.com/371240550

Ce film nous plonge dans l’univers méconnu de l’hypersensibilité environnementale à travers les récits de cinq personnes affectées par les produits chimiques et les champs électromagnétiques qui abondent.

Synopsis

Nous baignons dans un environnement saturé de produits chimiques et de champs électromagnétiques. Les effets de ces expositions massives sont ressentis par un nombre croissant de personnes, comme Isabelle, Kathya, Jean-François, Sylvain et Jayden. Une incursion dans l'univers méconnu de l'hypersensibilité environnementale.

Adresse de la cinémathèque

335, boul. De Maisonneuve Est, Montréal, Québec, H2X 1K1

Métro Berri-UQAM sortie St-Denis

La Cinémathèque est accessible à tous.tes. Nos salles de projection offrent des places réservées pour les personnes se déplaçant en fauteuil roulant et la personne qui les accompagne.

Tiré de https://www.cinematheque.qc.ca/fr/


* * * * * * *

3. Livre chaudement recommandé...


Les impacts écologiques de la 5G

https://www.terrestres.org/2022/07/25/les-impacts-ecologiques-de-la-5g/


Extrait de Débrancher la 5G ? Enquête sur une technologie imposée (Écosociété, 2022) du collectif Atécopol, sous la direction de Jean-Michel Hupé.

Débrancher la 5G? Enquête sur une technologie imposée

https://maisonsaine.ca/article?id=100330


Un autre extrait du récent livre Débrancher la 5G est disponible en format papier via https://ecosociete.org/livres/debrancher-la-5g où il est possible d'en feuilleter les 18 premières pages. Au Canada on peut l'obtenir via https://www.leslibraires.ca/livres/debrancher-la-5g-atelier-d-ecologie-politique-9782897197650.html et en librairie.

Une version ebook est également disponible à https://www.epagine.fr/ebook/9782897197674-debrancher-la-5g-enquete-sur-une-technologie-imposee-collectif-atecopol/


Présentation du livre

Surenchère technique, obsolescence programmée et impact écologique, la 5G décortiquée dans un ouvrage de vulgarisation scientifique. Innovation ouvrant tout un monde de possibilités pour les uns, technologie suscitant des craintes sur les plans écologique, sanitaire et de contrôle des populations pour les autres, la téléphonie mobile de cinquième génération, dite 5G, est un cas d’école de la course en avant technologique et de l’obsolescence programmée. Loin de répondre à une demande sociale, la 5G est le symbole de notre société productiviste, dopée au « progrès » technologique, avec sa constellation d’acteurs et d’intérêts. Incompatible avec les limites planétaires, le monde de la 5G engendre de surcroît des risques d’ordre social, culturel et géopolitique. Cet ouvrage fait le tour de la question de la 5G avec clarté et concision et plaide pour une appropriation démocratique de nos choix technologiques. Cet essai est issu des travaux de l’Atelier d’Écologie Politique (Atécopol) à Toulouse, lequel réunit des scientifiques de toutes disciplines réfléchissant ensemble aux ravages écologiques en cours et à venir. Il a été écrit par Jean-Michel Hupé, chercheur CNRS en neurosciences et en écologie politique et les contributions de chercheur.e.s en astrophysique, aménagement urbain, sciences de la communication, bio-informatique et histoire.


André Fauteux l'a lu et le recommande chaudement à quiconque désire étoffer ton discours contre la 5G. Veuillez également noter qu'André Fauteux offrira le 1er octobre prochain, de 09:00 à 12:00, un webinaire qui pourrait en intéresser plusieurs...

FORMATION SUR LES CHAMPS ÉLECTROMAGNÉTIQUES (CEM)

https://www.ecohabitation.com/formations/cours/1047/formation-sur-les-champs-electromagnetiques-cem/


À qui s’adresse la formation


Toute personne ayant à cœur la réduction efficace et abordable de la pollution électrique dans son environnement domestique, en particulier les gens qui éprouvent tout genre de défi de santé et de bien-être (grossesse, allergies, asthme et autres maladies chroniques, insomnie, acouphènes, maux de tête et autres symptômes inexpliqués).

* * * * * * *


4. Quelques autres nouvelles à signaler...

La CAQ s’engage à compléter la couverture cellulaire d’ici 2026 au Québec

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1910998/legault-internet-reseau-cellulaire-technologie-telecommunications

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, promet de créer le fonds Infrastructures et données Québec (ID Québec), doté de 3 milliards de dollars, pour compléter la couverture cellulaire du territoire québécois d’ici 2026. En conférence de presse dans la municipalité de La Pêche, en Outaouais, il s'est aussi engagé à convertir la majorité du réseau cellulaire à la technologie 5G d'ici 2030 et à étendre la fibre optique partout au Québec. CLIP


Mon commentaire : Legault veut donner aux télécoms 3 milliards de NOTRE argent pour répandre la contamination électromagnétique mortelle des réseaux cellulaires partout au Québec. Si vous êtes une personne fortement électrosensibilisée à la recherche d'un endroit peu électropollué où habiter, le chef de la CAQ veut tout faire pour vous rendre la tâche pratiquement impossible.


Célébrer les réussites et les actions locales dans le monde entier (11 septembre 2022) https://www.facebook.com/groups/Appel5GAppeal/posts/1304608377034363/


AIDE DEMANDÉE POUR UNE IMPORTANTE ACTION À POSER AFIN D'INCITER LE GOUVERNEMENT À CORRIGER LE TIR DANS SON IMPLANTATION DE L'IDENTITÉ NUMÉRIQUE AU QUÉBEC (9 septembre 2022) par Connexion-U

https://www.facebook.com/groups/Appel5GAppeal/posts/1302792393882628/


UN JUGE BRITANNIQUE FAIT PREUVE D'INTELLIGENCE ET DE COMPASSION (2 septembre 2022)

https://www.facebook.com/groups/Appel5GAppeal/posts/1297500284411839/

Enfin une lueur d'espoir. Avec la reprise des cours au Québec, la question du Wi-Fi imposé à tous dans l'ensemble du milieu scolaire devrait être enfin reconnue pour ce qu'elle est vraiment : une atteinte inacceptable au droit humain le plus fondamental, celui de vivre dans un environnement sain ne menaçant pas de provoquer un cancer ou un syndrome d'intolérance aux champs électromagnétiques.

Pour en savoir beaucoup plus, voir.... Découvrez la menace du WiFi dans les écoles

Antennes et électrohypersensibilité à Blanc-Sablon (1 septembre 2022)

https://maisonsaine.ca/electrosmog?id=100326

Une situation inacceptable que des millions de Canadiens sont obligés d'endurer parce que le gouvernement fédéral préfère protéger les intérêts des grandes entreprises plutôt que la santé de ses citoyens.


PAQUET D'ONDES RADIO - CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA TECHNOLOGIE SANS FIL (25 août 2022)

https://www.facebook.com/groups/Appel5GAppeal/posts/1291638818331319/


Un autre rappel des conséquences catastrophiques sur la faune et la flore de la contamination électromagnétique croissante de notre environnement.


Première mondiale : une école obligée d'accommoder une ado électrohypersensible (19 août 2022)

https://maisonsaine.ca/electrosmog?id=100319


CE QUI ARRIVE À LA NATURE NOUS ARRIVE AUSSI ! (28 juillet 2022)

https://www.facebook.com/groups/Appel5GAppeal/posts/1272163576945510/

Il s'agit de l'article le plus convaincant jamais écrit par Arthur Firstenberg et probablement l'impact mortel le plus terrifiant des rayonnements RF sur la faune jamais découvert. À signaler, la vidéo suivante de KLA-TV présentant un reportage sur ce phénomène: Appel urgent : des milliers d'oiseaux sont-ils morts à cause des ondes 4G/5G ? vu par plus de 363,000 personnes.

VOTRE TÉLÉPHONE PORTABLE EST DANGEREUX ! (12 juillet 2022)

https://www.facebook.com/groups/Appel5GAppeal/permalink/1261079738053894


Des tonnes d'autres nouvelles sous DÉVELOPPEMENTS EN 2022 à https://www.cqlpe.ca/#DR et via https://www.facebook.com/groups/Appel5GAppeal/

128 vues