Bulletin #3: Des nouvelles de la manif, des actions à poser et beaucoup plus!



Bonjour à tous et toutes

Vraiment incroyable tout ce qui s'est passé depuis le précédent bulletin du 22 décembre! Vous découvrirez cela en lisant ce bulletin assez volumineux, mais qui mérite largement de prendre le temps nécessaire pour le lire et en explorer les liens fournis.


Mais avant d'aller plus loin, si vous lisez ceci ce dimanche, notez de regarder l'émission Tout le monde en parle ce soir (si vous l'avez manquée, vous pouvez voir l'épisode ICI) car la réalisatrice Isabelle Hayeur et Jean-François Beaudin (une personne électro-chimicosensible) présenteront le documentaire Prisons sans barreaux, qui traite du phénomène encore méconnu de l’hypersensibilité environnementale. Près de 1 million de téléspectateurs suivent cette émission! Pour en savoir plus sur le film: Dates et lieux de présentation - Tous les détails ICI. Ce documentaire sera diffusé le 9 mars à la télévision sur Unis TV.


Alors évidemment, je me dois de vous signaler la belle réussite de la manif du 25 janvier à Montréal à laquelle environ 300 personnes ont participé et qui a généré une des meilleurs couvertures médiatiques parmi les 265 événements qui ont eu lieu dans 36 pays ce jour-là (photos ICI)...

Inquiétudes quant aux effets de la 5G (Téléjournal de Radio-Canada)

Craintes autour de l’arrivée du 5G (Journal de Montréal)


Des manifestants à Montréal demandent un moratoire sur le 5G (La Presse)

Je vous invite à consulter l'album photo de la manif, avec les liens vers les discours présentés à cette occasion. Vous pouvez notamment voir à https://youtu.be/wLGEfnk-MRw celui que j'ai donné. La transcription est à http://cqlpe.ca/pdf/DiscoursManif.pdf

J'en profite pour remercier chaleureusement tous les gens qui se sont déplacés des 4 coins du Québec et de la région de Montréal pour y participer. Nous envisageons de recommencer l'expérience, tout probablement le 6 juin, dans plusieurs villes cette fois. Plus de détails sans doute dans le prochain bulletin à ce sujet. Je remercie aussi les gens qui nous ont fait un don quand nous avons passé le chapeau à la fin de la manif. Le total des dons depuis le début (1595$) couvre les dépenses à date (1562.31$). Nous aurons d'autres dépenses c'est sûr. Alors n'hésitez pas à nous aider via https://www.stopponsla5g.ca/campagne. Et continuez à nous aider aussi à faire signer la pétition qui a dépassé les 8000 signataires.

J'aborde sans ce bulletin plusieurs sujets et vous propose diverses actions, à commencer par les deux suivantes.

1) FAISONS SAVOIR CE QUE NOUS VOULONS À NOS CONSEILS MUNICIPAUX


Il vous est proposé de leur envoyer une lettre conçue pour alerter vos élus et les mettre face à leurs responsabilités. Elle est disponible ICI en français et en anglais.

Elle peut être envoyée par courriel (les adresses de courriels de vos élus sont habituellement disponibles sur le site Web de votre municipalité) ou par la poste. Comme vous le verrez, il suffit d'ajouter la date et votre nom ainsi que votre lieu de résidence. Si vos élus reçoivent des dizaines, voire des centaines de copies de cette lettre, il est certain que ça ne passera pas inaperçu. Vous pouvez évidemment ajouter un commentaire personnel en introduction de votre envoi par courriel ou par la poste, car les envois personnalisés vont encore plus capter leur attention. Grâce aux informations et liens fournis dans cette lettre, ils seront sensibilisés à nos préoccupations, ce qui préparera le terrain pour d'autres actions ensuite. Envoyez-la aussi aux gens que vous connaissez qui pourraient vouloir se joindre à cette action. En la lisant, eux aussi prendront conscience de ce qui vous préoccupe.

2) BRIGADE D'INTERVENTION MÉDIATIQUE


L'idée est simple et les impacts peuvent être importants. Nous avons besoin de visibilité médiatique pour informer le grand public des répercussions anticipées de la 5G, surtout lorsque les ondes millimétriques seront utilisées à compter de 2022. Il s'agit de demeurer à l'affût de toutes les occasions de faire valoir nos préoccupations, de manière crédible en citant des sources fiables (comme des études scientifiques) et non de simples opinions invérifiables. Un journaliste publie un article sur la 5G ou en parle en ondes en donnant des fausses informations ? — souvent en soutenant la thèse du déni officiel des impacts sanitaires du rayonnement de radiofréquences... Envoyez-lui un courriel pour rectifier les faits de votre mieux et l'orienter vers des sources plus fiables (il y en a en abondance sur www.stopponsla5g.ca). Demeurez courtois et évitez tout propos pouvant jeter le discrédit sur notre lutte (pas de théories du complot notamment). Un article vient de paraître et il est possible d'y fournir un commentaire au bas? Profitez-en pour passer votre message. Plusieurs lisent les commentaires. Vous voulez faire encore mieux? Écrivez une lettre d'opinion (de moins de 500 mots) et envoyez-la à votre journal local. Vous avez un bel exemple à http://cqlpe.ca/pdf/5GQuelPrix.pdf. Utilisez Google Alertes pour être rapidement informé-e par courriel chaque fois qu'un nouvel article sur la 5G paraît. Plus vous réagissez rapidement, meilleur sera l'impact.

3) ABONNEZ-VOUS À LA PAGE FACEBOOK DE STOP 5G MONTRÉAL


C'est à https://www.facebook.com/STOP-5G-Montréal-113058560111200/


J'y publie régulièrement du contenu fouillé sur un foule de sujets chauds. Reculez-y dans les publications antérieures pour les découvrir. Chaque nouvelle publication est aussi publiée sur une dizaine d'autres pages Facebook, et à mesure que de nouvelles pages Facebook de groupe Stop 5G sont créées, je les ajoute à ma tournée de publication. Je peux même vous en créer rapidement une si vous décidez de former un groupe — sauf pour les deux prochaines semaines où je serai en vacances et où je limiterai au maximum mon temps à l'ordi (pas de courriels), car j'ai grand besoin de repos et de me changer les idées afin de revenir chargé à bloc à la fin de février pour continuer mon implication.

J’ai créé hier deux nouvelles publications sur le Blog du site Stoppons la 5G qui ont suscité pas mal d’intérêt sur Facebook où elles ont été publiées récemment dans une version abrégée. J’aimerais attirer à votre attention à leur sujet…

Chars mouchards – des autos qui surveillent et révèlent tout sur vous - 8 min de lecture

La protection de la vie privée – un enjeu capital - 8 min de lecture

Concernant celle-ci (ci-dessus) je vous signale que j’ai eu une longue conversation avec Mme Sylvie Bergeron qui a récemment fondé le mouvement Connexion-U (U pour universelle) - voir à http://connexion-u.org/. Elle y a notamment publié 2 articles sur la 5G et s’intéresse à cet enjeu sous l’angle du fait que la 5G va accélérer la «capture» déjà bien avancée de la plupart des gens dans l’univers virtuel d’internet et les éloigner encore davantage de la réalité physique.

Elle anticipe comme beaucoup le développement d’une civilisation hybride où une partie des humains vont préférer demeurer le plus “naturels” possible et en phase avec le monde réel, alors que d’autres vont succomber au chant des sirènes du wireless (and lifeless) hightech et devenir des humains «augmentés» (beaucoup de jeunes se font déjà implanter une micro-puce en Suède et la Chine est déjà bien avancée dans son projet de système de surveillance orwellien et de crédit social moulant les comportements humains à la volonté des élites dirigeantes). Si vous consultez l’article «La protection de la vie privée – un enjeu capital» en lien ci-haut, vous saisirez mieux ce qui s’en vient et que la 5G va catalyser.

Tel qu’esquissé à https://www.stopponsla5g.ca/il-faut-un-debat-public, jamais il n’y a eu de débat public pour s’assurer que nous, citoyens souverains et en théorie maîtres de notre destinée, désirons vraiment aller dans la direction vers laquelle les élites technocratiques gouvernementales et les grandes entreprises nous entraînent chaque jour un peu plus sans avoir jamais sollicité notre consentement ni s’être même demandé si le monde de plus en plus artificiel et déconnecté de la Vie qu’elles développent à coup d’innovations lucratives pour elles était une bonne idée au départ.

J’ai proposé à Sylvie Bergeron d’être, avec l’appui des membres de Connexion-U, la maîtresse d’oeuvre d’un projet de débat publique, en coopération étroite avec la campagne Stoppons la 5G et tous les groupes Stop 5G qui voudront soutenir cette démarche. Je ne sais pas encore quelle forme exacte cela prendra — et paradoxalement, nous dépendrons certainement des atouts technologiques qu’offrent nos ordis et Internet pour développer ce projet et lancer des groupes de discussion locaux sur la base de cahiers présentant les enjeux au coeur de ces préoccupations — mais je vous tiendrai informé-e-s à mesure que cela prendra forme. Idéalement, ça pourrait débuter l’automne prochain et durer plusieurs mois. Le fruit de nos échanges et réflexions pourra ensuite être partagé avec le reste de nos concitoyens par les moyens que nous jugeront appropriés. À suivre…

FORMATION DE GROUPES STOP 5G LOCAL ET ACTIONS À POSER


Un autre des projets auxquels je désire depuis des mois consacrer du temps, sans y parvenir en raison du surcroît constant de travail et d’urgences quotidiennes de toutes sortes, est la création d’un guide d’organisation à l’intention des personnes désireuses de former un groupe Stop 5G local, affilié à la campagne nationale, et pour offrir des pistes d’action aux groupes existants. Comme j'ignore quand je pourrai finaliser ce guide, je vous présente la démarche à suivre — ce qui constitue déjà l'essentiel de ce qui se trouvera dans ce guide...


1) Trouver 2 ou 3 autres personnes déjà conscientes des risques de la 5G, partageant votre désir d'agir localement, et ayant la motivation nécessaire pour y consacrer du temps, et organisez ensemble une activité d'information dans une salle à l'intention de la population de votre ville ou arrondissement. Écrivez-moi à contact@stopponsla5g.cqlpe.capour m'en informer afin que je puisse vous référer toute personne de votre secteur ayant manifesté le désir de s'impliquer. Cette première activité sert avant tout d'occasion de recruter d'autres personnes afin de former une équipe et de partager les tâches à venir entre plusieurs personnes. À défaut de pouvoir faire venir Paul Héroux comme conférencier (il est déjà très sollicité et il faut le ménager — à ce sujet voir la conférence qu'il donnera le 16 février à MAGOG et à SHERBROOKE), projetez la vidéo d'une conférence qu'il a donnée le 3 février - c'est à https://youtu.be/N9FjyZCYhSc. Si vous vous en sentez capable, faites une séance de questions/réponses après le visionnement et n'oubliez pas de demander aux gens de laisser leur coordonnées sur une feuille avant de partir pour être invitées aux prochaines activités en précisant que vous m'enverrez leurs adresses de courriel pour que je puisse les abonner à ce bulletin. Demandez aux personnes désireuses de faire partie du groupe Stop 5G local de le préciser sur la feuille. Mettez une boîte pour recueillir des dons sur la même table et au besoin demandez une somme modique comme prix d'entrée pour couvrir vos dépenses. D'autres vidéos peuvent être présentées (en mars j'en aurai à vous proposer).

2) Vous avez besoin d'un feuillet d'information à distribuer pour inviter les gens à cette activité de sensibilisation. Vous trouverez cela via https://www.stopponsla5g.ca/materiel-material et une version Word à modifier pour y ajouter la description de l'activité que vous organisez et une adresse de courriel (stop5gnomdevotreville@gmail.com). Vous en voulez davantage?


MATÉRIEL D'INFORMATION DISPONIBLE


Les impacts de la 5G en 7 questions/réponses

Ce qu'il faut savoir au sujet de la 5G

Présentation des risques liés à la 5G

Présentation du mouvement de citoyens québécois Stoppons la 5G – Vivons sans danG (vous pouvez lire cela lors de votre activité publique)

Voici ce que nous croyons fermement


Découvrez via https://www.stopponsla5g.ca/campagne quels sont la vision directrice et les principes directeurs de la campagne.


3) Créez-vous une page Facebook afin d'avoir une présence sur le Web. Je peux vous fournir une image de couverture et une photo de profil et même vous en créer une page Facebook au besoin. Vous pouvez choisir de créer une page Facebook de groupe privé, accessible uniquement aux personnes demandant à en devenir membre et où n'importe quel membre peut inviter d'autres personnes à devenir membres et publier du contenu, ce qui nécessite de faire régulièrement de la modération pour éviter les posts hystériques, de théories du complot, de fake news - qui abondent! - ou sans aucune rapport avec le sujet. Ou bien comme c'est le cas pour celles de Montréal et de Sutton, vous créez une page publique (visible à tous) sur laquelle uniquement l'administrateur et le ou les éditeurs peuvent publier, ce qui simplifie grandement la tâche du suivi (pas de modération à faire sauf pour les commentaires trop agressifs à éliminer — et on peut bannir à la rigueur les personnes dont les commentaires sont trop irritants). Si vous créez ce type de page, svp m'envoyer via Facebook une invitation pour que je puisse y publier comme éditeur. Si c'est une page de groupe privé, je vais m'y abonner et y publier à titre de membre. Je publie régulièrement du contenu de qualité avec des faits vérifiés sur une dizaine de pages Facebook chaque fois que je crée un nouveau post. Ça ne me prend que quelques secondes de plus pour ajouter une page à ma tournée de publication.

4) Lancez une pétition (de préférence sur papier) destinée uniquement aux résidents locaux afin d'abord de les sensibiliser par la lecture du texte de votre pétition et ensuite de pouvoir montrer à vos élus municipaux quand vous irez les rencontrer personnellement (pas durant une séance du conseil mais à leur bureau municipal) que vos préoccupations et demandes sont partagées par un nombre important de concitoyens. Remettez-le alors un petit dossier, dont ce document via courriel pour avoir les liens cliquables, afin qu'ils puissent se documenter sur les problèmes et dangers de la 5G. Invitez-les personnellement à vos activités publiques de sensibilisation. 

5) Faites signer lors de vos activités publiques une lettre comme celle-ci facile à adapter et permettant une meilleure sensibilisation (les gens doivent avoir et prendre le temps de la lire), et vous amenez à votre maire/mairesse quand vous allez le/la rencontrer une pile de ces lettres signées individuellement afin de leur démontrer que vous avez l'appui de tous ces gens dans votre démarche. C'est le meilleure moyen d'être pris au sérieux et que vos demandes ne soient pas ignorées, ce qui arrivera probablement si vous allez prématurément le/la rencontrer avant d'avoir établi votre crédibilité comme représentant de l'opinion de nombreux citoyens et électeurs. Les élus veulent en général être réélus et ne veulent donc pas se mettre à dos une partie importante de leurs électeurs en ne satisfaisant pas leurs demandes légitimes et raisonnables - comme demander par résolution au gouvernement fédéral d'instituer un moratoire sur le déploiement de la 5G et cesser les ventes aux enchères des licences d'utilisation des fréquences 5G — un geste certes symbolique, car le fédéral n'est pas tenu de s'y plier, mais plus il y aura de municipalités qui feront comme la ville de Sutton, et plus il deviendra difficile politiquement d'ignorer cette levée de boucliers contre la 5G.

6) Faites des interventions lors de la période de questions des réunions de votre conseil municipal. Favorisez une approche non-confrontationnelle car vos élus doivent sentir que vous les considérez comme des alliés potentiels et non comme des adversaires. Pas de questions pièges auxquelles ils ne pourraient répondre. Prenez exemple sur les questions de 2 citoyens lors de la séance du 27 janvier du Conseil municipal de Montréal:

- Intervention de Geneviève Cocke avec réponse de François Croteau, responsable de la Ville intelligente pour Montréal

- Intervention de Joey El-Khoury avec réponse de François Croteau

7) Tenez-moi informé de vos efforts et réussites afin que j'en fasse état dans mes prochains bulletins. Demandez-moi conseil au besoin - via contact@stopponsla5g.cqlpe.ca - en me donnant votre numéro de téléphone pour que je puisse vous appeler. Pour d'autres idées, consultez ce Kit de mobilisation créé par un groupe d'opposants à Bruxelles et cet Australian guide for opposing 5G towers - We are the Solution de 49 pages qui a été utilisé par plus de 90 groupes Stop 5G en Australie. Il a été créé par l'avocat Raymond Broomhall. Je n'aurai pas le temps de le traduire, mais en vous servant de Google Translate, vous pourrez le lire - si vous ne comprenez pas l'anglais - et vous en inspirer. Également recommandé : Seven Steps to Becoming a Citizen Activist - c'est basé sur le livre Becoming a Citizen Activist - Aperçu du livre : https://bit.ly/2RZUFem

VOICI UN DOSSIER IMPORTANT QUI VA ACCAPARER MON ATTENTION AU COURS DES PROCHAINS MOIS

J'ai proposé au Bloc Québécois (et ils ont accepté) de créer un groupe de travail sur la 5G et toutes les questions liées aux technologies sans fil au Canada afin d'élaborer une série de recommandations fondées sur la science qu'ils proposeront et défendront, espérons-le, à Ottawa, dans le contexte de la profonde révision de 3 lois adoptées il y a des décennies (Loi sur la radiodiffusion, Loi sur les télécommunications et Loi sur la radiocommunication en grand besoin de rénovation à l’ère du numérique) que les Libéraux entendent effectuer à la suite du rapport Yale - en ligne à https://www.ic.gc.ca/eic/site/110.nsf/fra/00012.html

Entre autres choses, Janet Yale, présidente du Groupe d'examen du cadre législatif en matière de radiodiffusion et de télécommunications, a été vice-présidente de Telus Canada et, de toute évidence, bon nombre des 97 recommandations de ce rapport visent à aplanir toute résistance au déploiement de la 5G et à affirmer la domination de l'industrie des télécommunications sur les lois et la réglementation du gouvernement, qui seront encore mieux adaptées à toutes leurs demandes et besoins, si ce rapport (comportant quelques bonnes idées dans d'autres domaines) est la seule source de références pour les Libéraux.

Si vous faites une recherche dans ce rapport avec le mot santé, vous verrez que celui-ci ne dit pratiquement rien concernant les risques pour la santé humaine et l’environnement liés aux rayonnements radiofréquences. La seule mention est la suivante :«d'utiliser des services à l'abri des menaces pour la santé et la sécurité humaines;» avec évidemment «le respect des limites [bidon] recommandées par Santé Canada pour l'exposition aux radiofréquences.»

Allez voir aussi ce que dit le rapport sous «Accélération du déploiement des réseaux évolués». Vous verrez entre autres «Il faudrait donner accès à toutes les formes de propriété publique, comme les réverbères et les poteaux électriques, pour l'installation des infrastructures passives nécessaires au déploiement des réseaux.» et «Mise en place d'une nouvelle méthode simple d'approbation d'une gamme étendue d'équipement de télécommunications nécessaire pour les réseaux 5G». Si cela ne vous alarme pas…

L’industrie a-t-elle les moyens de faire du lobbying constant et envahissant ? On apprend que «Les revenus de télécommunication générés au Canada en 2017 ont totalisé 50,3 milliards de dollars» et que «l'industrie canadienne des télécommunications est plus de deux fois et demie plus rentable que d'autres industries, la marge moyenne sur BAIIDA ayant été de 15,1 % en 2017.»

Les télécoms veulent que ce soit le CRTC (sans doute perçu comme plus favorable à leurs demandes) qui encadre leurs activités : «Les connexions réseau, en particulier les connexions sans fil 5G, devraient se densifier et devenir omniprésentes : elles occuperont de l'espace sur les bâtiments, les abribus et d'autres éléments usuels du paysage urbain.  En élargissant la portée de l'accès à la propriété tel que décrit ci-dessus pour y inclure l'accès au déploiement d'installations de radiocommunication comme les antennes radio, le CRTC aurait le pouvoir d'ordonner l'accès à l'emplacement des antennes.» Et ils précisent: «Tel qu'il est mentionné à la section 2.4.2 du présent rapport, le ministre devrait continuer de réglementer l'installation des pylônes d'antenne et de leurs structures de soutènement afin de chapeauter l'environnement global du spectre. Un pouvoir conféré au CRTC d'ordonner l'accès à la propriété pour appuyer l'expansion de réseaux particuliers, tel qu'il est décrit ci-dessus, peut être exercé en même temps que le pouvoir étendu du ministre sur les antennes et leur emplacement.» «ordonner l'accès à la propriété»!… Fasciste pas à peu près.

La Recommandation 36 demande que «les pouvoirs du CRTC liés aux infrastructures passives comprennent expressément l'accès à toutes les propriétés publiques en mesure d'accueillir ces installations, comme le mobilier urbain» et que «la Loi sur les télécommunications soit modifiée afin de permettre au CRTC d'exiger l'accès au câblage intérieur et intra-muros, aux structures de soutènement et dans et sur les toits des immeubles à logements multiples, ainsi que la disponibilité de cet accès à tous les fournisseurs des services de communication électronique.»

Vous habitez un édifice à logement élevé? S’il n’y a pas déjà des antennes mortifères sur le toit, attendez-vous à une invasion quasi militaire par les télécoms si les Libéraux acquiescent à ces demandes de l’industrie.

Ils comptent sur leurs bons amis du CRTC pour s’occuper de faire à leur place certaines consultations si ennuyantes pour eux et d’user de son pouvoir discrétionnaire pour trancher – en leur faveur espèrent-ils : «Nous recommandons que la Loi sur les télécommunications soit modifiée afin que le CRTC soit tenu de consulter les municipalités pertinentes et autres administrations publiques en jeu avant d'exercer son pouvoir discrétionnaire d'autoriser la construction d'installations de télécommunication. » Y a-t-il possibilité d’interjeter appel auprès du CRTC pour une ville qui n’accepte pas une décision discrétionnaire de sa part? Bonne chance! C’est si compliqué - voir https://crtc.gc.ca/fra/acrtc/prx/2016/mackwood2016.htm - que c’est comme gagner à la loto que de réussir à faire changer une décision d’un organisme fédéral de réglementation comme le CRTC.

Pourquoi les télécoms demandent-elles tout cela (et bien plus si vous lisez le rapport)? C’est qu’elles sont parfaitement conscientes que, comme partout dans le monde où une forte résistance s’est levée contre le déploiement de millions de nouvelles antennes, ça ne va pas être du gâteau pour elles si les Libéraux n’éliminent pas tous les obstacles se dressant devant elles.

On le voit en lisant : «Un enjeu connexe est l'accès à l'infrastructure passive, notamment les poteaux, les canalisations et les droits de passage pour procéder au déploiement de l'infrastructure des télécommunications.  Un accès inefficace peut augmenter considérablement le coût du déploiement ou l'empêcher complètement. On s'attend à ce que l'importance de cet enjeu s'accentue avec les innovations dans les réseaux sans fil de cinquième génération (5G), les petites cellules dont l'équipement est distribué dans une plus grande diversité d'emplacements et sur les structures non traditionnelles, ainsi que la demande croissante pour la fibre optique. Toutefois, les responsabilités à l'égard de l'accès à l'infrastructure passive sont actuellement partagées entre de multiples entités et paliers gouvernementaux, ce qui pose des défis relativement à l'efficacité du déploiement.»

Si vous voulez d’autres points de vue sur ce rapport, voir Le rapport Yale sous la loupe

Les télécoms ont joué le même jeu aux États-Unis et obtenu gain de cause (il ne faut pas que cela arrive au Canada!). Mais une très forte opposition bien organisée d'élus dans de nombreux États et de centaines de municipalités s’est dressée pour arrêter ce rouleau compresseur. Voir cet exemple…

5G: Class Action Lawsuit Filed Against the FCC by Municipalities Across the USA https://www.smart-safe.com/blogs/news/5g-class-action-lawsuit-filed-against-the-fcc-by-municipalities-across-the-usa

Extrait traduit: «Un tel ordre illégal est clairement une décision tyrannique du gouvernement fédéral américain d'imposer indûment le déploiement de la 5G dans chaque ville et comté des 50 États. Non seulement cette usurpation de l'autorité municipale est tout à fait inconstitutionnelle, mais elle constitue une violation flagrante de diverses lois fédérales, statuts d'État, codes de comté et ordonnances de la ville.»

Voir aussi…

Robert F. Kennedy, Jr.’s Children’s Health Defense Submitted Historic Case Against U.S. Government for Wireless Harms - FEBRUARY 03, 2020

J’ai fait un publication sur Facebook là-dessus…

UNE ACTION EN JUSTICE QUI POURRAIT CHANGER LA DONNE AUX ÉTATS-UNIS ET AVOIR DES RÉPERCUSSIONS AU CANADA

Il y a aussi cette Lawsuit Against The FCC L'Environmental Health Trust et une coalition d'autres groupes ont déposé un recours en justice contestant la décision de la FCC de maintenir ses limites d'exposition aux rayonnements sans fil périmées et nocives!

Pour découvrir l’ampleur extraordinaire de la résistance mondiale à la volonté des télécoms de déployer la 5G au mépris de tout, prenez le temps d’examiner...

International Actions To Halt And Delay 5G

Vous constaterez qu’il n’y avait pratiquement aucune opposition au Canada au moment où cette compilation a été faite. Il est GRAND temps qu’on se réveille!!

C’est pourquoi, suite à l’appui en octobre dernier du Bloc Québécois (voir Le Bloc Québécois prend position en faveur d'un moratoire sur la 5G au Canada), je leur ai proposé, au nom de la campagne Stoppons la 5G – Vivons sans danG, de constituer le groupe de travail mentionné plus haut.

Tout reste à faire encore (l’organisation de la manif du 25 janvier, ses suites et le grand nombre de courriels que je dois traiter chaque jour m’en ont détourné jusqu’ici), mais je compte bien m’y atteler assidûment au début de mars après mon retour de vacances.

J’ai aussi lancé l’idée d’une consultation parallèle avec de nombreux intervenants canadiens dans la lutte contre la 5G afin de créer une plateforme commune nationale de revendications dont le Bloc pourra s’inspirer et qui pourra servir de feuille de route pour indiquer où les citoyens canadiens, conscients de risques de la 5G, veulent que les politiques canadiennes, provinciales et municipales s’orientent. Je vous tiendrai informé-e-s en temps opportun sur la forme et le contenu de ces revendications nationales une fois qu’elles seront formulées et adoptées par celles et ceux qui participeront à ce processus.

Quelques autres lectures et vidéos recommandées pour terminer

UNE VIE DE TORTURE QUE LA 5G VA FAIRE BASCULER DANS L'HORREUR

UNE EXCELLENTE ENTREVUE AVEC PAUL HÉROUX : Craignez-vous que votre santé soit affectée par les compteurs intelligents - Sur des sujets diversifiés, pas uniquement les compteurs. Pour en savoir plus: La lutte contre les compteurs intelligents


LES IMPACTS COLOSSAUX DU NUMÉRIQUE SUR LA PLANÈTE UN PLAIDOYER PASSIONNÉ D'UNE MÈRE DE 3 ENFANTS LuSee du groupe Stop 5G Magog-Sherbrooke dénonce avec verve le projet de Rogers Communications qui veut installer à Sherbrooke 120 antennes 4G LTE - ces sites d'antennes serviront à la 5G millimétrique mortifère dès 2022.

AVIS DE 2 EXPERTS : LE RAYONNEMENT ÉLECTROMAGNÉTIQUE PEUT CAUSER L'AUTISME

Mobile Phone Whistleblower Project

5G: «On nous ment sur les conséquences» - EXCELLENT ARTICLE en Suisse!


LES ABEILLES NOUS IMPLORENT DE NOUS ÉVEILLER !

UN AUTRE CRI D’ALARME DU LANCEUR D’ALERTE JERRY FLYNN

Réseau 5G et internet des objets : un cheval de Troie - Par le Dr Paul Héroux


UNE ÉTUDE QUI MET LE DOIGT SUR UNE LACUNE IMPORTANTE DE LA PLUPART DES ÉTUDES SUR LES IMPACTS SANITAIRES DES RADIOFRÉQUENCES PULSÉES

Scientists Warn of Health Effects: Washington DC Council 5G Small Cell Roundtable Extrait de 4 minutes à écouter. Cet expert expliquait entre autres il y a un an que nous n’avons pas besoin de la 5G, ainsi que les très nombreux problèmes et dangers de la 5G. Il indiquait aussi que les basses fréquences de la 4G sont faites pour voyager sur des kilomètres et ont une grande puissance, et que les installer tout près des gens - au moyen de microantennes cellulaires sur le mobilier urbain par exemple - et combiner la 4G aux hyperfréquences de la 5G, dont la puissance doit être également élevée pour fonctionner, est une aberration et une absurdité car leurs études démontrent la cancérogénité, la neurotoxicité et la génotoxicité de la technologie sans fil.

Une entreprise française qui aide les employés à décrocher du numérique pour une meilleure productivité: https://lemodeavion.com

BONNE ENTREVUE DE 9 MINUTES AVEC LE DR ANTHONY MILLER SUR RADIO-CANADA INTERNATIONAL


« Nous n'avons pas besoin de tous ces réseaux sans fil 5G car ils sont beaucoup plus chers que la fibre optique. Et c’est pourquoi les services publics et l’industrie des télécommunications veulent les construire: pour faire des bénéfices. Ils doivent le faire tous les 10 à 20 ans - réinventer de nouvelles générations de technologie - pour réussir, sinon ils font faillite. C'est ce qu'on appelle l'obsolescence planifiée: votre ancien téléphone ne fonctionne pas avec la nouvelle technologie, car ils veulent vous vendre de nouveaux téléphones. Je recommande de déployer des réseaux locaux de fibre optique partout. Toutes les municipalités en Amérique du Nord devraient installer leurs propres réseaux de fibres. Elles permettraient d'économiser beaucoup d'argent sur l'accès à Internet. »

- Timothy Schoechle – Expert américain en domotique et auteur de “Reinventing wires: the future of landlines and networks”. Voir le large extrait traduit de ce livre à http://www.cqlpe.ca/pdf/ReinventerTelecomFilaire.pdf

Tiré et traduit de Municipal fiber optic networks are the future, home automation expert says

Enfin je ne saurais trop vous recommander de mettre un signet sur http://www.cqlpe.ca/#DR et de visiter régulièrement ce fil d'informations sur une foule de sujets et de développements.


Voilà!


Le prochain bulletin sera probablement vers la mi-mars.


Jean Hudon

Membre fondateur du comité organisateur de la campagne Stoppons la 5G – Vivons sans danG https://www.stopponsla5g.ca

Retour au menu de ce blog

784 vues