Bulletin #4 : Une épidémie de bonnes choses à savoir et à faire



Bonjour à toutes et à tous!


Depuis le précédent bulletin du 9 février, le monde a totalement changé et nous fonçons tête baissée vers un avenir plus incertain que jamais. Bien sûr, la planète a connu un petit break pendant que l'humanité a dû se confiner, mais faisant fi de tous les risques, les employés des entreprises de télécommunications ont bravé le danger et continué à ériger toujours plus de tours et à installer toujours plus d'antennes, situées toujours plus proches de nous et nous exposant donc à des niveaux de rayonnement micro-ondes toujours plus malsains pour a santé et la nature. Apparemment, irradier la population est un service essentiel dont on ne saurait se passer.


Blague à part, du côté des opposants à la 5G, la Terre n'a pas arrêté de tourner pour autant et de belles choses se sont mises en place. Le nombre de groupes Stop 5G au Québec continue à grandir petit à petit — nous en sommes à 9 comme vous pouvez le constater ICI — tout comme le nombre de sympathisants ou de simples curieux qui lisent et partagent les publications des pages Facebook de ces groupes où votre serviteur s'active chaque jour à publier du contenu riche et diversifié, dont celle de Stop 5G Montréal qui a maintenant plus de 1800 abonnés. Il faut dire que beaucoup de gens avaient plus de temps qu'à l'habitude à leur disposition.

Après Sutton le 4 décembre, deux nouvelles municipalités ont adopté une résolution demandant un moratoire sur le déploiement de la 5G : Pike River (voir au point 9.1 de leur procès-verbal du 4 février) et Mont-Saint-Hilaire (écouter cet extrait de vidéo où sont lues et adoptées 2 résolutions – celle sur la 5G est la 2e). Depuis un peu plus de 2 mois, près de 11 000 personnes de plus ont signé la pétition qui va bientôt franchir le cap des 20 000 signataires. Voilà qui est fort encourageant !

Mais la grande, GRANDE nouvelle que j'ai le plaisir de vous partager, c'est qu'après des mois de préparation et de discussion, un groupe de 7 personnes passionnées et déterminées a travaillé assidument à créer une plateforme de revendications présentant les préoccupations centrales partagées par tous les militants canadiens opposés à la prolifération des sources d'électropollution, dont la 5G bien sûr, et formulant à l'intention du gouvernement canadien des demandes précises et détaillées sur ce que nous voulons qu'il fasse pour protéger la santé de tous les Canadiens, tout comme celle de notre environnement.


Ce document synthèse peut désormais être consulté à http://cqlpe.ca/pdf/Appel_Urgent_5G_20_Avril_2020.pdf. Pour vous mette l'eau à la bouche et vous encourager à prendre le temps de le lire (moins de 10 minutes en tout), voici son titre et son introduction...


APPEL URGENT AU GOUVERNEMENT DU CANADA

AFIN QU’IL SUSPENDE LE DÉPLOIEMENT DE LA 5G ET OPTE POUR DES

CONNEXIONS PAR FIBRE OPTIQUE FIABLES ET SÉCURITAIRES

S’il y a une chose que les événements récents nous ont démontré, c'est que notre santé est ce qui importe le plus, les réponses tardives aux alertes précoces de dommages potentiels sont coûteuses... et nous avons besoin d’Internet ! L'industrie des télécommunications se précipite pour déployer la 5G à travers le Canada, sans évaluation préalable de ses impacts sur la santé et l'environnement, sans bien en comprendre les conséquences économiques et sans notre consentement éclairé.

Le déploiement complet de la 5G nécessitera l'installation de centaines de milliers de nouvelles antennes à travers le pays sur des tours cellulaires, des poteaux électriques, des lampadaires, des bâtiments et d'autres structures, souvent à quelques mètres de l'endroit où nous vivons et travaillons.

Les Canadiens ignorent en grande partie les risques d'exposition chronique aux rayonnements radiofréquences émis par la technologie sans fil. Nous comptons sur le gouvernement pour assurer notre sécurité. À ce jour, Santé Canada n’a pas fait en sorte de nous protéger. Nous exhortons les Canadiens à demander au gouvernement du Canada de « regarder avant de sauter », de suspendre immédiatement tout nouveau déploiement de la 5G et de faire pression pour obtenir une alternative sans danger, plus rentable et plus sûre — à savoir des connexions par fibre optique et filaires jusqu’à chaque maison et chaque entreprise.


À quoi ce document — disponible également en anglais à http://www.cqlpe.ca/pdf/5G_Urgent_Appeal_April_20_2020.pdfva-t-il nous servir ?


Tout d'abord il faut en comprendre l'originalité. À ma connaissance, c'est la première fois dans le monde qu'un groupe de militants, membres d'organismes comme Canadiens pour une technologie sécuritaire créé par Frank Clegg, Safer Wireless Radiation Manitoba créé par Marg Friesen et la campagne Stoppons la 5G – Vivons sans danG, que j'ai contribué à lancer l'été dernier, travaillent ainsi de concert pour formuler une telle plateforme. On reproche souvent aux personnes opposées à la 5G de ne faire que dénoncer ce qu'elles refusent, sans énoncer clairement ce qu'elles veulent, ni comment amener le gouvernement canadien à véritablement prendre en compte nos doléances et à y répondre efficacement. C'est, je le crois sincèrement, ce que nous sommes parvenus à réaliser avec cette première plateforme nationale de revendications.


À présent, que prévoyons-nous faire avec cela ? Tout d'abord dès vendredi cette semaine, nous vous demandons de participer à un « courriel-o-thon», une action collective que des Canadiens d'un bout à l'autre du pays peuvent faire à partir du confort de leur foyer. Dans le prolongement de la manifestation internationale du 25 janvier dernier, à laquelle plus de 300 Québécois avaient participé dans les rues du centre-ville de Montréal, l'action à laquelle il vous est proposé de participer ce vendredi 24 avril se déroulera dans le cadre de centaines d'autres actions virtuelles de ce genre qui auront lieu autour du monde le weekend prochain.

Pourquoi faisons-nous notre action vendredi plutôt que durant le weekend ?C'est que nous allons tous ensemble inonder de courriels les bureaux de circonscription, ouverts le vendredi, des députés fédéraux à qui s'adressent les demandes formulées dans notre plate-forme. Nous voulons faire en sorte qu'ils ne puissent prétendre ignorer ce que nous demandons. Ce qu'il vous est donc demandé de faire, c'est de vous réserver du temps vendredi pour envoyer aux députés fédéraux de votre choix une copie de notre Appel urgent au gouvernement du Canada accompagné d'une lettre personnelle que nous vous invitons à composer, en des termes courtois mais fermes, afin de leur demander de prendre quelques minutes pour lire cette plateforme et réfléchir à ce qu'ils ou elles pourraient faire pour y donner suite dès que les circonstances le permettront, c'est-à-dire lorsque la crise sanitaire actuelle aura pris fin, ce qui se fera graduellement au cours des prochaines 6 à 8 semaines.

Vous pouvez choisir de n'écrire qu'au député fédéral de votre circonscription, dont vous trouverez l'adresse de courriel en cliquant sur son nom à https://www.noscommunes.ca/Members/fr/recherche?province=QC et ensuite en cliquant sur l'onglet Contact. Ou vous pouvez écrire à tous les députés Libéraux du Québec ou du Canada, puisque ce sont eux qui gouvernent le pays en ce moment, ou même à l'ensemble des 78 députés fédéraux du Québec visibles à ce même lien précité, ou même à l'ensemble des 338 députés canadiens dont vous trouverez les adresses de courriel via https://www.noscommunes.ca/Members/fr. Si vous choisissez de leur écrire tous, cela va vous demander un certain temps. C'est pour cela que ça s'appelle un courriel-o-thon. On vous demande de donner de votre temps au lieu de votre argent à cette cause.

Si vous écrivez à des députés anglophones, pensez à leur envoyer plutôt la version anglaise, laquelle contient 54 notes de bas de page offrant des liens vers des études scientifiques et documents variés démontrant le bien-fondé des divers faits mis en lumière dans cet Appel. À noter que comme la plupart de ces références ne sont disponibles qu'en anglais, elles ne sont pas fournies dans la version française. Si jamais vous recevez une réponse personnalisée, prenez soin de faire parvenir vos remerciements et profitez-en pour tenter d'entamer un dialogue constructif.

Finalement, pensez à m'écrire à contact@stopponsla5g.cqlpe.ca pour me faire part du nombre de députés que vous aurez pu ainsi contacter et des suites dignes de mention qui auront pu en résulter. Je compilerai ces informations pour un futur compte-rendu. Mais surtout, de grâce, ne me mettez pas en copie des envois que vous leur ferez afin de ne pas faire déborder cette boîte de courriels déjà bien remplie. Si vous voulez un exemple de ce que vous pourriez leur écrire, en voici un...


Cher M xxx (ou chère Mme xxx)


Je vous écris aujourd'hui afin d'attirer votre attention sur le document en pièce jointe présentant un Appel urgent au gouvernement du Canada. Que vous soyez ou nom membre du parti au pouvoir, les préoccupations et demandes importantes formulées dans cet appel méritent votre attention, car elles concernent la santé et la sécurité de tous les Canadiens, ainsi que la pérennité de notre environnement.


Vous serez peut-être quelque peu étonné-e d'apprendre que nous ne sommes pas protégés par les directives actuelles émises par Santé Canada en matière de rayonnements radiofréquences. Vous croyez peut-être même qu'il n'y a aucune raison de s'inquiéter pour sa santé quand on utilise des appareils sans fil, tels un téléphone sans fil ou un téléphone cellulaire. Croire cela est une dangereuse illusion. Si vous voulez vous documenter à ce sujet, il vous suffit de visiter https://www.stopponsla5g.ca dont le Blog de ce site, ou bien le site anglophone http://c4st.org dont cette page sur la 5G pour y découvrir des informations fiables et vérifiables sur ce qui me préoccupe et préoccupe de plus en plus de Canadiens avec l'arrivée de la 5G.

(Ici vous pouvez en profiter pour raconter une histoire personnelle présentant en des termes faciles à comprendre les symptômes que vous avez pu éprouver en étant exposé-e aux rayonnements micro-ondes d'un téléphone, d'un autre type d'appareil mobile ou des antennes du réseau cellulaire. Soyez sobres dans vos propos et surtout évitez de faire état de théories sans fondement comme celle ayant lié l'éclosion de la pandémie aux antennes de la 5G à Wuhan en Chine. Tous les médias ont récemment ridiculisé avec raison cette idée farfelue. Vous ne gagnerez pas la sympathie de votre interlocuteur-trice en présentant toute théorie complotiste ou autre ne reposant que sur les fausses rumeurs de tous genres qui pullulent sur les réseaux sociaux.)


Une pétition canadienne sera bientôt lancée en appui à cette Appel. Des centaines de conseils municipaux seront invités d'ici l'automne à adopter une résolution demandant au gouvernement canadien d'y donner suite, dont notamment en imposant un arrêt immédiat au déploiement de toute nouvelle antenne — il y en a déjà plus de 764 581au Canada et c'est bien assez ! — tant que les directives du Code de sécurité 6 n'auront pas fait l'objet d'une véritable révision en profondeur, sans interférences de scientifiques en conflits d'intérêts et à la lumière des milliers d'études scientifiques indépendantes ayant établi de manière irréfutable que l'utilisation abusive et de manière imprudente d'un téléphone cellulaire augmente considérablement le risque de développer une tumeur cérébrale (glioblastome) avec un pronostic de décès en moins de 2 ans après le diagnostique. Et c'est sans oublier les très nombreux autres impacts sanitaires résultant d'une exposition chronique à cette forme insidieuse, invisible mais bien réelle de pollution.


Merci à l'avance de l'intérêt et de l'attention que vous accorderez à cet Appel et aux préoccupations que moi et des milliers de Canadiens expriment d'une même voix en ce 24 avril.


Avec insistance cordiale et respectueuse,

Votre nom, ville de résidence et province

Il est important de ne pas faire d'envois groupés (multiples adresse en copie) afin que votre destinataire comprenne que vous vous adressez à lui ou elle personnellement. Il a été démontré que chaque électeur qui se donne la peine d'écrire à son député représente généralement l'opinion de très nombreux autres électeurs. Cette forme de moyen de pression tranquille peut parfois s'avérer très efficace.

Si vous ne recevez aucun accusé de réception au cours de la semaine suivant votre envoi, vous pourriez, si vous voulez augmenter l'efficacité de votre action, téléphoner au bureau de comté de votre député fédéral pour demander si votre courriel a bien été porté à son attention et s'il prévoit vous répondre prochainement. Cela serait clairement un excellent moyen d'éviter que nos préoccupations communes ne tombent pas entre deux chaises.

Ce que nous avons tous bien compris, c'est l'importance de protéger la santé des personnes dont la santé est la plus hypothéquée dans notre société. Le même standard doit s'appliquer aux impacts sanitaires des rayonnements micro-ondes causant ou aggravant de nombreuses souffrances, des coûts faramineux pour notre système de santé et des milliers de décès prématurés, précipités par les effets pernicieux et largement sous-estimés de ces rayonnements.

Il est certes important de bien se laver les mains, comme on ne cesse de nous le répéter, pour limiter la propagation du COVID-19 et se protéger soi-même. Mais il est profondément inacceptable que nos élus fédéraux se lavent les mains de leur responsabilité morale et légale à l'égard de cette crise nationale qui passe encore sous le radar de nos médias et des autorités de la santé, dont le déni à l'égard des impacts de cette pollution n'a d'égal que leur entêtement à perpétuer ce même déni.


Quant à nos élus provinciaux, nous attendons d'avoir d'abord reçu l'appui d'au moins cent municipalités québécoises avant d'entreprendre des actions les visant. Comme vous l'avez constaté en lisant le modèle de lettre proposé ci-dessus, une pétition nationale sera bientôt lancée pour donner à tous les Canadiens la possibilité d'apporter leur appui personnel à cet Appel, et ainsi signifier au gouvernement canadien qu'ils partagent tous le désir que cesse le laisser-faire irresponsable et dangereux actuel à l'égard de cette crise larvée. Parallèlement, le groupe à l'origine de cette plateforme va bientôt contacter de nombreuses personnalités publiques en vue afin de solliciter leur appui publique à cette démarche. Une lettre à leur intention sera bientôt préparée. Mais nous devons d'abord créer la fiche d'information détaillée qui va accompagner cet Appel. Elle contiendra les explications nécessaires pour mieux comprendre chacun des enjeux soulevés. Dès que la pétition et cette fiche seront prêtes, soyez assuré-e que vous en serez informés rapidement.


Rappelons avant de terminer que toute personne désirant contribuer à la formation d'un groupe Stop 5G, pierre angulaire de l'essor de notre mouvement, pourra trouver dans le 3e bulletin, sous la section FORMATION DE GROUPES STOP 5G LOCAL ET ACTIONS À POSER les étapes faciles à suivre pour créer un tel groupe. Un accompagnement personnalisé peut vous être apporté en me contactant à contact@stopponsla5g.cqlpe.ca et en me fournissant votre numéro de téléphone afin que je puisse vous donner de précieuses suggestions pour réussir votre démarche.


Je vous signale, à titre d'exemple, le tout nouveau groupe Stop 5G Rimouski qui à peine une semaine après la création de sa page Facebook de groupe publique (type idéal de page pour recruter des sympathisants, mais qui demande un suivi régulier pour surveiller les contenus publiés par les membres) a déjà plus de 107 membres. Les 2 animateurs de ce groupe ont adopté une version améliorée des Règles à respecter pour les contenus (prenez-en connaissance dans la description ICI et cela les aide à modérer efficacement leur groupe en plein essor.

Qui plus est, tel que recommandé pour amasser des appuis locaux en vue d'une démarche auprès de leurs élus municipaux afin de leur demander de se documenter sur le sujet et d'adopter éventuellement une résolution en appui à l'Appel urgent présenté ci-haut, ils ont lancé la pétition La 5G à Rimouski ? Non merci ! déjà signée par près de 800 personnes 4 jours après son lancement, ce qui démontre bien la pertinence de son libellé et le dynamisme de ce groupe. Sous peu, la mention de la plateforme nationale avec un lien sera ajouté au libellé de cette pétition, tout comme un lien vers le modèle de résolution à proposer aux municipalités que je vais enfin pouvoir rédiger cette semaine sur la base du contenu de l'Appel, disponible depuis hier soir. J'invite par la présente tous les groupes Stop 5G à utiliser le même modèle de pétition, à lancer sur la plateforme Change.org, en l'adaptant au contexte de leur municipalité bien sûr. Et je vous rappelle qu'il y a cette Lettre à l'intention des élus municipaux que chacun peut utiliser et qui aide beaucoup à commencer à conscientiser les maires/mairesses à qui vous l'envoyez (une fois adaptée) par courriel en mettant leurs conseillers en Cc. Vous trouverez leurs coordonnées courriels sur le site de votre municipalité.

Vous pouvez leur envoyer ensuite, une fois qu'ils vous ont répondu, cette DOCUMENTATION ET VIDÉOS À L’INTENTION DES ÉLUS et vous en profitez pour leur recommander de visionner LA GÉNÉRATION ZAPPÉE - Bande-annonce - À Sutton, avant de leur demander d'adopter une résolution demandant un moratoire sur la 5G, le groupe Stop 5G s'est d'abord assuré que chaque conseiller a pu visionner ce documentaire. Le film peut être loué à https://vimeo.com/ondemand/generationzapped- mais il y en a depuis peu une version anglaise à https://youtu.be/Ozf4Vwg7qYA.


Enfin, je vous laisse avec une demande spéciale ci-après du groupe Stop 5G Montréal
.


Bonne militance!


Jean Hudon

Membre fondateur du comité organisateur de la campagne Stoppons la 5G – Vivons sans danG

https://www.stopponsla5g.ca

Si vous voulez partager ce bulletin sur votre page Facebook ou ailleurs, il suffit d'utiliser ce lien vers la copie archivée :

https://www.stopponsla5g.ca/post/bulletin-4-une-épidémie-de-bonnes-choses-savoir-et-à-faire

La version anglaise de ce bulletin (traduction partielle) est disponible à https://www.stopponsla5g.ca/post/newsletter-4-an-epidemic-of-good-things-to-know-and-do


Pour s'abonner à ce bulletin, le faire via le bouton Abonnement à https://www.stopponsla5g.ca/campagne

UNE ACTION À POSER POUR LE JOUR DE LA TERRE Vous trouverez ci-après une invitation du groupe Stop 5G Montréal que l'on m'a demandé de vous relayer. Veuillez en prendre connaissance sans tarder.


À noter que de récentes informations, nous permettent d'estimer à environ 10 000 le nombre d'antennes émettrices/réceptrices déjà déployées sur l'île de Montréal pour la 3G et la 4G, contrairement au chiffre de 1200 mentionné dans un des 2 documents fournis en complément de cette invitation. Il faut savoir en outre que selon le site du gouvernement canadien Données du système de gestion du spectre il y avait en tout au Canada, en date du 3 avril dernier, 764 581 antennes émettrices/réceptrices et 50 057 sites (tours et autres structures de support) d'antennes. Pour le déploiement de la 5G, ce nombre déjà considérable est appelé à être sextuplé. Il est en effet question d'ajouter jusqu'à plus de 60 000 nouvelles antennes 5G à Montréal aux 10 000 existantes. Si on applique cette même proportion à l'échelle du Canada, cela signifierait que d'ici 2025, il pourrait y avoir plus de 4 millions 500 000 antennes en tout au Canada.


Comme on peut le lire dans The 5G Dilemma: More Base Stations, More Antennas—Less Energy?... (traduction) « Une menace qui se cache derrière la promesse que la 5G fournira jusqu'à 1 000 fois plus de données que les réseaux d'aujourd'hui est que la 5G pourrait également consommer jusqu'à 1 000 fois plus d'énergie. » Ce n'est pas rien — même si c'est franchement exagéré et carrément impossible! Ajoutez à cela le fait que le déploiement de la 5G est la clé de voûte qui va permettre à l'Internet des objets de prendre son essor et ainsi rendre possible l'expansion de l'IA, moyen de surveillance massive de tout un chacun, du berceau à la tombe, et que l'accroissement phénoménal des quantités de données numériques de l'IdO et de l'IA à emmagasiner et à traiter va aussi contribuer énormément à la multiplication des banques de serveurs gourmands en énergie, et on commence à avoir le portrait d'ensemble de l'explosion à venir de la consommation d'énergie dans le monde en lien direct ou indirect avec la 5G et à mieux comprendre que laisser faire le déploiement de la 5G, c'est signer l'arrêt de mort climatique de la planète.

Au lieu de la fuite en avant de la 5G dont nos gouvernements n'ont jamais pris la peine d'évaluer les impacts véritables sur la santé et l'environnement, il faut plutôt favoriser le recours massif à la fibre optique connectée directement aux maisons et aux entreprises, sachant que les technologies sans fil ont une empreinte carbone beaucoup plus importante que les technologies filaires, reposent sur des minéraux rares et, selon l'IEEE, « consomment au moins 10 fois plus d'énergie que les technologies filaires » (Source).



Tout cela étant mis en évidence, je vous invite chaleureusement à répondre très rapidement (il reste peu de jours!) à l'invitation suivante qui est une initiative fort heureuse et pertinente du groupe Stop 5G Montréal. Cela contribuera à sensibiliser à notre cause les millions de Québécois-es qui regarderont les vidéos de 20 secondes qui seront mises en ligne par l'organisation jourdelaterre.org à l'occasion du Jour de la Terre, vendredi prochain. MERCI de votre aide!!


Jean

LE GROUPE STOP 5G MONTRÉAL VOUS INVITE À PARTICIPER À UNE INITIATIVE DANS LE CADRE DU JOUR DE LA TERRE.

Bonjour à tous, Comme vous le savez peut-être, le Jour de la Terre aura lieu le 22 avril et, cette année, la manifestation se tiendra en ligne. Étant donné que les effets importants des ondes électromagnétiques sur l'environnement sont encore très peu connus, nous désirons faire valoir cette cause auprès de tous ceux qui se soucient de l'avenir du vivant et de notre planète. Le Jour de la Terre a mis en ligne une plateforme invitant les citoyens à faire une mini vidéo de 20 secondes, expliquant leurs actions pour la Terre. Ces vidéos seront diffusées sur leur page Facebook, en guise de manifestation en ligne. Nous vous invitons à créer votre vidéo en mentionnant un ou des effets des ondes sur l'environnement. Vous trouverez à http://cqlpe.ca/pdf/impact_faune_stop5G.pdf (Les effets de la communication sans fil sur la faune et la flore) et à http://cqlpe.ca/pdf/impact_climatiques_stop5g.pdf (L'impact de l'internet sur les changements climatiques) deux documents d'information sur le sujet qui pourront vous inspirer pour votre témoignage. Voir aussi en complément au 2e document, Le gouffre énergétique du Web et comment réduire notre empreinte écologique sur Internet Puisque cette plateforme est faite pour l'ensemble des citoyens, nous préférons que vous ne mentionnez pas le groupe Stoppons la 5G. On compte sur vous pour faire connaitre au plus grand nombre l'enjeu de la pollution électromagnétique! Cliquez sur ce lien et prenez quelques secondes pour faire valoir notre cause: https://jourdelaterre.org/qc/22-avril/concours/videos-engagements/

En vous remerciant chaleureusement de bien vouloir prendre le temps nécessaire pour créer et transmettre votre message vidéo.

Le groupe Stop 5G Montréal
 https://www.facebook.com/STOP-5G-Montréal-113058560111200

Retour au menu de ce blog