Menace existentielle de la 5G – Ignorer la science est inconcevablement stupide


Selon la fable bien connue (mais elle est presque entièrement fictive tel qu'expliqué ICI), si l'on plonge subitement une grenouille dans de l'eau chaude, elle s'échappe d'un bond; alors que si on la plonge dans l'eau froide et qu'on porte très progressivement l'eau à ébullition, la grenouille s'engourdit ou s'habitue à la température pour finir ébouillantée. Cette métaphore vise à mettre en garde contre une accoutumance ou habituation conduisant à ne pas réagir à une situation grave. Elle est très pratique pour illustrer le fait que la plupart de nos contemporains s'étant graduellement habitué à utiliser des technologies sans fil (WiFi, smartphones, tablettes tactiles, etc.) n'ont pas pris conscience de l'augmentation graduelle mais constante du degré d'exposition aux champs électromagnétiques (CEM) à laquelle nous sommes pour la plupart soumis.


Depuis des années, des centaines de scientifiques et médecins du monde entier nous mettent en garde contre les risques grandissants que nous courons si nous ne prenons pas les précautions nécessaires pour limiter notre exposition. Depuis plusieurs années, le professeur Martin Pall lance l’alerte lui aussi au sujet des impacts des micro-ondes pulsées sur la santé et l’environnement – voir ces nombreuses vidéos où on peut l'entendre s'exprimer à ce sujet. En voici une d'à peine 4 minutes dans laquelle il explique la baisse dramatique de fertilité de notre espèce, liée en bonne partie à l'exposition chronique aux radiofréquences de nombreuses sources, dont particulièrement celles émises par les téléphones mobiles que de nombreux hommes ont la mauvaise habitude de ranger dans une poche de pantalon – voir à ce sujet Cell Phones, Wireless Sperm & Men’s Reproductive Health.


Voici une traduction de la description de cette vidéo: « Avec la 5G, nous courons aussi vite que possible dans la mauvaise direction. Nous prenons avec notre avenir des risques qu'aucune société rationnelle ne devrait prendre. Nous ne pouvons pas simplement détourner notre attention des problèmes et ne rien faire. L’augmentation massive de l’exposition liée à la 5G, à l’expansion incessante de la 4G et à l’installation de radars dans les voitures, pourrait avoir pour effet de causer l'effondrement de notre fonction cérébrale en moins de quelques mois et non de quelques années. Si un tel effondrement se produit, nous allons sombrer dans le chaos. Il est sidérant de voir à quelle vitesse nous détruisons notre pool de gènes, la somme de toutes les informations génétiques que nous avons. Il est hautement probable que le rayonnement de la 5G provoque un crash de notre taux de reproduction dans beaucoup de pays, et ce, beaucoup plus rapidement – peut-être même 10 fois plus rapidement – qu'anticipé. Pour sa présentation complète, voir ICI. »


Comme si ces avertissements n'étaient pas déjà suffisamment alarmants, le Pr Pall a préparé une nouvelle présentation Powerpoint – que l'on peut consulter ICI – dont voici quelques extraits traduits...


… Les champs électromagnétiques pulsés sont, dans la plupart des cas, beaucoup plus biologiquement actifs que les champs électromagnétiques à ondes continues non pulsées de même intensité moyenne (13 études). Comme tous les appareils de communication sans fil communiquent par pulsations, ils sont, à mon avis, potentiellement beaucoup plus dangereux. Plus l'appareil est intelligent, plus il émet de pulsations et donc, plus il sera dangereux. Les intensités moyennes, sur lesquelles sont basées les normes de sécurité (comme le très laxiste Code de sécurité 6 de Santé Canada), ne peuvent pas être utilisées pour prédire les effets biologiques !! La 5G est conçue pour être extrêmement pulsée et sera donc beaucoup plus dangereuse.



Les CEM sont plus actifs chez les enfants que chez les adultes pour quatre raisons :


1. Le rapport surface/volume des enfants est plus élevé, de sorte que leurs tissus sont beaucoup plus exposés aux CEM. Cela peut être particulièrement important en ce qui concerne leur tête car le crâne plus mince d'un enfant a pour effet que le niveau d'exposition du cerveau est beaucoup plus élevé.


2. Les cellules souches des enfants, particulièrement sensibles aux champs électromagnétiques, sont de très haute densité.


3. Le cerveau en développement semble être particulièrement sensible aux champs électromagnétiques.


4. Les jeunes tissus contiennent beaucoup plus d'eau extracellulaire que les tissus plus anciens. Cela conduit à une pénétration beaucoup plus profonde des effets du rayonnement.


Pour ces raisons, le Wi-Fi et le rayonnement des antennes de téléphonie cellulaire dans les écoles sont une source de préoccupation particulière.


Quatre autres effets biologiques probables de la surexposition aux RF :


• L'apparition très précoce de la maladie d'Alzheimer et d'autres formes de démence. Les personnes dans la trentaine développent la maladie d’Alzheimer et certaines plus jeunes sont atteintes de «démence numérique».


• Le TDAH et l’autisme peuvent tous deux être causés par des expositions pré- et post-natales aux CEM. Cinq mécanismes contrôlent la formation des synapses dans le cerveau en développement, chacun étant contrôlé par le calcium intracellulaire [Ca2 +] i. L'excès de [Ca2 +] i suivant l'exposition aux CEM peut perturber la formation des synapses, provoquant le TDAH et l'autisme via ce mécanisme.


Hypersensibilité électromagnétique (EHS)


Problèmes liés à la 5G: Quelles peuvent être les conséquences du nombre extraordinaire d’antennes 5G à proximité des habitations, des écoles, des hôpitaux et des entreprises ?


1. Impossible d'éviter des niveaux d'exposition extrêmement élevés.


2. Les effets des ondes millimétriques 5G pénètrent au moins 20 fois plus profondément que ne l’indique l’industrie.


3. Chacune des conclusions discutées précédemment suggère fortement que le rayonnement sans fil 5G aura des impacts beaucoup plus importants sur la santé que les appareils existants qui produisent déjà des effets très importants.


4. Le rayonnement 5G produira des effets graves sur les parties extérieures du corps, mais produira également des effets beaucoup plus profonds dans le corps.


Fertilité réduite (25 études différentes).


Modifications de la structure du testicule, des ovaires; diminution du nombre de spermatozoïdes, qualité; diminution du nombre de follicules, augmentation du nombre d'avortements spontanés, diminution du taux de chacune des 3 hormones sexuelles, diminution de la libido.


1. Ces effets semblent augmenter dans nos sociétés technologiquement avancées. Le nombre de spermatozoïdes dans toutes ces sociétés est tombé à moins de 50% de la normale (Levine et al, 2017 Temporal trends in sperm count: a systematic review and meta regression analysis).


2. La reproduction dans ces sociétés est tombée bien en deçà des niveaux de remplacement, représentant en moyenne environ 73% des niveaux de remplacement en 2016. Magras et Xenos ont montré que les niveaux de CEM étaient bien inférieurs aux "directives de sécurité" entraînant un effondrement total de la reproduction chez les souris en 90 jours à 150 jours.


3. Nous observons actuellement les premiers signes de tels effondrements dans trois pays d’Asie de l’Est à forte densité de population et à haute technologie. Singapour a enregistré une baisse de 31% de sa reproduction entre 2016 et 2017. Macao a enregistré une baisse de 26% de sa reproduction entre 2016 et 2017. La Corée du Sud a enregistré une baisse de 11% de sa reproduction entre 2016 et 2017; et a connu une autre baisse de 9% au premier semestre de 2018.


4. Une étude réalisée en 2019 en Suisse montre que 62% des jeunes hommes sont stériles. Deux études menées en 2018 en Finlande et au Danemark montrent que 78 ou 79% des hommes se situent dans la fourchette de faible fécondité ou dans la fourchette de stérilité.


Il est hautement probable que le rayonnement de la 5G provoque un crash de notre taux de reproduction dans beaucoup de pays, et ce, beaucoup plus rapidement – peut-être même 10 fois plus rapidement – qu'anticipé.


Effets neurologiques et neuropsychiatriques (29 études)


Insomnie, fatigue, dépression, maux de tête, manque de concentration/dysfonctionnement cognitif, agitation due au stress et à l'anxiété, pertes de mémoire, etc. Changements majeurs de la structure cérébrale observés chez les animaux – ces changements cérébraux sont similaires à la formation d'enchevêtrements neurofibrillaires produits dans la maladie d'Alzheimer.


Ces effets sont déjà bien avancés dans nos sociétés.


Sur la base de nos niveaux d'exposition actuels et de la rapidité avec laquelle ces effets cumulatifs se développent avec le temps (expositions professionnelles humaines; expositions animales entraînant de graves perturbations de la structure cérébrale), j’estime que la fonction cérébrale de la plupart des membres de notre société va probablement s’effondrer dans 4 à 6 ans. Avec la multiplication des antennes de la 4G et l’introduction de la technologie sans fil 5G, ainsi que la mise en place d’unités radar dans les automobiles, cette fonction cérébrale pourrait s’effondrer en quelques mois.


Lorsque cela se produira, l’intégrité de tout notre tissu social commencera à se désintégrer et nous sombrerons dans le chaos.



Les impacts écologiques de la 5G


Étant donné que les ondes millimétriques auront des impacts beaucoup plus importants sur les tissus proches de la surface du corps, les organismes dont le rapport surface/volume est beaucoup plus élevé seront beaucoup plus touchés que nous. Quelles en seront les conséquences?


Les insectes, les oiseaux, les petits mammifères et la plupart des plantes subiront des dommages massifs. Les feuilles et les organes reproducteurs des grands arbres sont très exposés. De nombreuses espèces d'insectes pourraient disparaître rapidement.


En 2000 et 2001, deux brevets américains ont été délivrés pour l’utilisation des champs électromagnétiques à ondes millimétriques comme insecticides (brevets n° 6 073 365 et 6 192 598). Ces brevets concernaient l’utilisation de champs électromagnétiques non pulsés et non de ceux pulsés, et donc extrêmement dangereux.


Des rapports confirmés provenant des Pays-Bas ont révélé que des tests d'antennes 5G étaient liés à un grand nombre de morts d'oiseaux dues à des arrêts cardiaques subits. Un rapport parle de la mort massive d'oiseaux survolant les champs électromagnétiques émis par une antenne-relais à micro-ondes. Ces rapports sont très crédibles car les cellules du stimulateur cardiaque dans le cœur ont une très grande densité de VGCC.



La 5G provoquera probablement des incendies massifs en raison de l'impact des CEM de la 5G sur les plantes.


Les champs électromagnétiques ont un impact sur les plantes en produisant de fortes augmentations des taux de calcium intracellulaire qui agissent à leur tour en produisant de fortes augmentations de terpènes hautement volatils et très inflammables. Ceci, à son tour, peut amener les plantes à s'enflammer comme si elles avaient été pulvérisées avec un léger jet d’essence.


Nous venons de voir les premiers incendies causés par la 5G. Cinq villes de la côte est de la Corée du Sud, où se sont déroulés les premiers déploiements de la 5G au monde, venaient d'activer les réseaux 5G sont activés le 4 avril 2019. Les cinq incendies sans précédents se sont produits dans ces mêmes villes le lendemain, 5 avril 2019!


Disposons-nous d'alternatives plus sûres?


Oui. Les systèmes à fibres optiques câblés. Ils sont plus rapides, plus fiables, plus sécurisés que tout autre système sans fil et n'ont aucun impact négatif sur la santé. Et dans un proche l'avenir nous verrons peut-être une toute nouvelle génération de la technologie des téléphones cellulaires, qui utilise des systèmes de communication LiFi – infrarouge à visibilité directe – très similaires à ceux de votre télécommande pour la télé à la maison, mais qui n’a pas besoin de grandes antennes pour la faire fonctionner les téléphones cellulaires, ni de Wi-Fi dans les maisons, les bureaux, les écoles, les hôpitaux ou les édifices publiques.


En résumé


La 5G présente des menaces d’un type n’ayant été égalé qu’une fois dans l’histoire de l’humanité - celle d'une annihilation nucléaire instantanée. Il faut mettre fin à la 5G, faute de quoi, notre espèce pourrait disparaître sur cette planète.

Durant ce temps, au Québec, le gouvernement caquiste, dirigé par l'ancien PDG d'air Transat, est obnubilé par le développement et la prospérité économiques et n'accorde aucun intérêt aux impacts environnementaux et sanitaires de la 5G...


ENCQOR 5G invite les PME québécoises à tester en primeur la technologie 5G - Oct 28, 2019


et Pirelli prépare le pneu 'intelligent' connecté à la 5G.


Il serait temps d'arrêter le progrès – ou en tout cas de s'assurer qu'il ne nous menace pas tous – avant qu'il nous détruise.


Retour au menu de ce blog


1,991 vues